Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2019-10-31 19:30
news/Divers

Petit compte rendu de la Game Connection Europe 2019 (et de la Paris Games Week 2019)


[PVG24.com] – En parallèle de la Paris Games Week, des professionnels du jeux vidéo se sont retrouvés lors de la Game Connection Europe 2019 dans un lieu plus calme du parc des expositions de la porte de Versailles à Paris. Objectif : signer des contrats.

Il peut s’agir d’une société qui vient pour proposer des licences à des sociétés de jeux vidéo, d’un développeur qui cherche un éditeur (ou inversement), d’un prestataire qui veut proposer des outils de développement ou d’analyse de données aux éditeurs et développeurs, etc. L’évènement est rythmé par une application qui permet, en amont, la prise de rendez-vous de 30 minutes.

Cette édition 2019 semblait occuper moins de place et avoir moins de visiteurs que la précédente. L’organisation a cessé de commercialiser les billets au plus faible prix (avec accès plus limité à l’application de rendez-vous), c’est sans doute une partie de l’explication. Selon des exposants, il en résulte un évènement qui propose moins au niveau de la quantité, mais meilleur au niveau de la qualité des discussions. Quelques-uns ont toutefois exprimé le regret que les repas ne soient plus pris en charge par l’organisation malgré le prix des billets - aller manger à l’extérieur du hall peut être perçu comme une perte de temps. Certains ont aussi regretté de ne pas pouvoir assister à la « party » qui s’est tenue en soirée, faute de place, car même si c’est l’occasion de se détendre un peu, cela reste aussi le moyen de continuer à faire du business quelques heures de plus. Cette année, pas de plan B non plus : il ne semble pas y avoir eu non plus d’évènements annexes indépendants organisés par tel ou tel pays, ce qui a retiré un peu de la richesse habituelles de ces trois jours. De nombreux visiteurs d’Europe de l’Est nous ont indiqué cette Game Connection était, au niveau de la prise en charge et des retours, un cran en dessous des évènements qu’ils ont dans leurs contrées. Mais de nombreux Occidentaux n’y vont pas et le déplacement à Paris reste donc nécessaire…

Remise de prix, conférences en parallèle des rendez-vous… Les deux premières journées ont été chargées, mais la troisième journée a été bien plus légère en conférences. C’est dommage car, visiblement, certains visiteurs et exposants avaient proposé des idées de présentations originales et cela n’aurait pas coûté grand-chose aux organisateurs de les mettre au programme, à moins qu’elles n’aient été refusées en raison de critères de sélection qui nous échappent.

La Game Connection est l’occasion de découvrir ou redécouvrir des jeux indépendants prometteurs. A Juggler’s Tale de kaleidoscube (Allemagne) a raflé une grosse partie des récompenses. Il s’agit d’un magnifique jeu de plates-formes en 2.5D se déroulant dans un monde de marionnettes. Prévu sur PC, Nintendo Switch et PlayStation 4, il attise la convoitise de nombreux éditeurs qui attendent toutefois de pouvoir y jouer pour juger de sa jouabilité et de son level design.

Parlons plates-formes justement : plusieurs sociétés ont décidé d’arrêter le jeu mobile, du fait de la concurrence. Elles misent à la place sur Nintendo Switch notamment. Mais avec sa boutique en ligne qui comporte déjà 2000 références après seulement deux ans et demi d’existence, pas certain que la concurrence soit plus facile. Les développeurs indépendants se plaignent aussi du carrousel de Steam qui ne met quasiment plus rien de leur catégorie en avant. Ceux qui restent dans l’industrie du jeu mobile retiennent leur souffle. Nombreux sont ceux qui n’ont pas su, ni voulu, prendre la vague du free-to-play. Désormais, ce sont les abonnements d’Apple et de Google proposant de nombreux jeux vidéo qui risquent de les concurrencer aussi. Restera-t-il une place pour les jeux vendus quelques euros ? Certains, assez rares, veulent croire que les abonnements vont faire grossirs le marché en attirant un nouveau public… On saura ce qu’il en est lors de l’édition 2020 de la Game Connection Europe !

[hr]

Le constat est un peu le même pour la Paris Games Week 2019 (qui n’est pas encore finie au moment où nous écrivons ces lignes) : moins de surface (des panneaux limitent artificiellement la zone occupée du hall 1) et moins de monde dans les allées. Ce qui n’empêchera sans doute pas les organisateurs d’annoncer un nouveau record de fréquentation. Peu importe les chiffres, la visite n’en est que plus agréable, d’autant que le volume sonore des stands semble lui aussi réduit. Ou alors, avec l’âge, à la rédaction nous entendons et voyons moins bien… L’organisation semble rodée, pas d’incidents notables jusqu’ici contrairement à d’autres éditions.

Certes, il y a de nombreux jeux montrés voire jouables pour la première fois en France (Final Fantasy VII Remake, Marvel Avengers, Death Stranding, Doom Eternal…) mais on sent que le marché n’est pas au top de sa forme au niveau des sorties (le calendrier 2020 nous semble plus prometteur). Et comme il n’y a pas de nouvelles consoles présentées cette année non plus… C’est comme si le marché retenait son souffle en sachant que la relève va pointer le bout de son nez.

Au-delà des gros stands habituels, quelques stands plus petits méritent un détour comme celui des Jeux Made in France pour découvrir la SquareOne de Wizama qui mélange jeux vidéo et jeux de plateau. Quand nous disons « plus petit », c’est au niveau de la renommée, car SmartVR propose 1000 m² pour Eva, une arène mélangeant e-sport et réalité virtuelle, pour montrer ce qu’elle installera dans certaines villes.

La Paris Games Week se tient de 8h30 à 18h30 (18h dimanche). Entrée à tarif unique pour le samedi : 21 €. Tarifs adulte : 19 € vendredi, 17 € dimanche. Tarifs jeunes et étudiants : 15 € vendredi, 13 € dimanche.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM