Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2006-01-24 15:35
review/PSP

Darkstalkers Chronicle : The Chaos Tower




Darkstalkers est une des séries fétiches de Capcom, et même si cette dernière est restée souvent dans l’ombre du célèbre Street Fighter, elle est cette fois-ci placée au premier plan, en faisant partie du line-up de la PSP. Darkstalkers Chronicles : The Chaos Tower n’est pas un nouvel épisode à proprement parler, mais plutôt un recueil, qui a au moins le mérite de proposer un contenu des plus riches.
Avec un total de dix-huit personnages charismatiques, plus trois variations cachées, formant un assortiment de créatures issues des comtes et légendes ou films d’horreur, chacun pourra y trouver son avatar préféré : vampire, goules, la créature de Frankeinstein, celle du marais ou encore zombie et loup-garou...
L’inévitable mode Arcade est évidemment présent, mais offre tout de même désormais la possibilité au joueur de choisir pour quelle jouabilité il préfère opter (correspondant aux précédents épisodes de la série : Darkstalkers, Night Warriors, Darkstalkers 3 et SP). Les modifications sont alors minimes, influant par exemple sur la gestion de la jauge de coups spéciaux (permettant d’emmagasiner plus ou moins de niveaux, avant de lancer la furie de son personnage) ou encore sur la division des rounds (classique en trois manches, ou bien sans coupures, prenant en compte la victoire au bout de deux K.O.).



Autre ajout notable, les options permettent de configurer les touches en mode Easy, ce qui oblige le joueur à utiliser seulement les coups légers et forts, mais en contrepartie assigne d’office à la touche L la fonction « Dark Force » (qui vous fait entrer dans une dimension parallèle où votre personnage est plus fort et rapide) et à la touche R le « Memory Ex Move » (permettant de mémoriser un coup spécial).
Passons rapidement sur les modes Training (qui permettra aux plus acharnés de peaufiner leurs enchaînements) et Chronicle (où seront collectées pas moins de 88 illustrations et 52 vidéos), pour détailler le mode Network. Relativement complet, ce dernier propose en plus des modes Versus et League, sorte de championnat pour quatre joueurs, une option Limit Battle qui permet d’instaurer ses propres règles, comme de ne pouvoir combattre qu’avec les poings, par exemple. La nouveauté, toute relative, de ce titre est en fait le mode Tower qui vous oblige à choisir trois personnages et à vous lancer à l’assaut de la Tour du Chaos. Avec de multiples chemins possibles, ce nouveau mode, comparable à un Survival puisque l’énergie des personnages ne se remplira pas après chaque combat, vous obligera à enchaîner les victoires en respectant certaines conditions (temps limités, coups imposés...).



Techniquement, difficile de reprocher quoi que ce soit au jeu en lui-même. Darkstalkers reste un classique de la baston 2D, esthétiquement recherché avec des graphismes très fins, une animation irréprochable et un environnement sonore de qualité, même si les thèmes ne laissent pas un souvenir impérissable. Le problème majeur ne vient en fait pas du jeu, mais de son support : la PSP. Bijou technologique avec son superbe écran et sa très bonne acoustique, la portable de Sony impressionne certes, rendant Darkstalkers Chronicles : The Chaos Tower rutilant. Mais sans compter les temps de chargements, c’est surtout une fois le jeu en main que la frustration se fait sentir. En effet, qui dit baston 2D, en particulier made-in Capcom, dit croix directionnelle qui se doit d’être optimale pour un plaisir et un confort de jeu en adéquation avec la richesse du produit proposé. C’est ici loin d’être le cas. L’absence de réelles diagonales tue purement et simplement le jeu, même si on finit par s’y habituer. L’aspect fragile de la console pourra même aller jusqu’à brider les réflexes des joueurs trop précautionneux.

Toa






Darkstalkers Chronicle : The Chaos Tower sur PSP de type Combat édité par Capcom. Pour 1 à 4 joueurs. Prix : 45 €. Note : 3 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM