Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2007-12-21 00:00
review/T�l�phones

Urban Attack



Les jeux originaux sont plutôt rares sur téléphones portables. Il est vrai qu’à part les sempiternels jeux de plates-formes, de puzzle ou de course, on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Dès lors, vous pouvez imaginer notre curiosité lorsque nous avons eu un jeu de tir à la Virtua Cop à tester. Un jeu réalisé par une équipe française qui plus est, cocorico !

La spécificité d’Urban Attack est de proposer un graphisme en 3D filaire (avec des éléments 2D). Le rendu est certes dépouillé, mais cela lui confère un cachet unique. Autre avantage : cette technique permet de faire tourner le jeu sur des mobiles pas forcément à la pointe de la technologie. Esthétiquement donc, c’est très réussi et, surtout, c’est fluide !



Mais place au scénario : le scénario prend place dans une réalité alternative, suite à l’effondrement du bloc soviétique, en 1991. Les Etats-Unis placent alors des missiles nucléaires de longue portée en Europe. Une mesure de « précaution » qui, bien entendu ne va pas du tout plaire à la Russie. C’est le début d’une nouvelle guerre froide. Dans la nouvelle course à l’armement qui oppose les deux super-puissances, des organisations mafieuses se développent. Jusqu’au jour fatidique de 2011 ou la « mafia rouge » renverse le gouvernement russe. Deux décennies plus tard, cette dernière lance une attaque nucléaire éclair, qui anéanti 80 % du territoire du Canada. En parallèle, le groupe développe des armes psycho-technologiques. Il enlève également des enfants surdoués sur le sol américain. C’est dans ce contexte de surenchère que vous intervenez. Et surprise : dans le camp des « méchants » ! Dans la peau d’un genre de Cyborg, vous devrez accomplir la basse besogne et, ce, sans poser de questions. Qui vous êtes, ce que vous faites là ? Vous l’apprendrez au cours de la partie...



La vue adoptée est subjective et, en général, les écrans sont fixes. La 3D ne s’anime que lors des séquences intermédiaires ou des séquences pré-calculées. Un peu dommage, mais les développeurs ont choisi le bon compromis. Votre jauge de vie est affichée en haut à droite de l’écran. En bas, ce sont vos réserves de munitions qui sont indiquées. Lors des séquences d’action, il y a un système de visée simplifiée qui découpe l’écran en neuf zones. Vous l’aurez deviné, chaque zone correspond à une touche du clavier. D’autres séquences de tir de précision vous demanderont, cette fois, de déplacer une cible à l’écran. Moins facile, même avec un joystick. En mode sniper, c’est encore mieux : le zoom est particulièrement puissant. Des séquences stressantes.

Il n’y a pas que de l’action à gogo mais aussi des séquences plus réfléchies, comme par exemple, lorsque vous devrez pirater le système de sécurité d’un convoi de prisonnier : là, c’est séquence puzzle façon suites logiques. Il y a d’autres mini-jeux : nous avons dû conduire un train dans un tunnel et éviter toute collision frontale, ou encore assembler les pièces détachées d’une arme dans les toilettes d’un night club, en un temps limité.

En résumé, nous voici avec un vrai jeu d’action sur mobile, doté d’un vrai scénario et d’un vrai gameplay, adapté aux fonctionnalités de nos appareils. L’un des meilleurs jeux mobiles qu’il nous a été donné de tester cette année.

Olivier B.

Jeu testé sur Nokia N70





Urban Attack sur T�l�phones de type Shoot'em up édité par Vivendi Games Mobile. Pour un joueur. Prix : 5 €. Note : 5 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM