Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2005-07-28 00:00
review/PSP

Tenchu Shinobi Taizen (JAP)


Tenchu Shinobi Taizen (ou Tenchu Time of the Assassins dans sa version occidentale) est un jeu où l’on joue le rôle de ninjas tapis dans l’ombre. La réputation de cette série d’infiltration, sorte de Metal Gear Solid dans un Japon féodal, n’est plus à faire. Cette fois-ci c’est sur PSP que les ronins viennent à l’attaque, dans un épisode original.

Une fois la jolie vidéo d’introduction passée, le menu vous propose divers choix, comme le mode histoire des quatre principaux personnages. Un cinquième est à débloquer, Onikage. Il fait office de big boss des méchants avec son look gothique. Pour les habitués de la série, signalons que le scénario n’est pas tout à fait original puisqu’il suit celui des épisodes précédents et présente donc les destinées des personnages principaux. Ces derniers sont assez variés, le premier étant le stéréotype du ninja, la seconde une shinobi à deux épées courtes, la troisième a une épée longue et le dernier, sous ses airs de bonze, joue des poings et des aiguilles dans la nuque. Mais ils diffèrent surtout par leur comportement, les deux premiers étant plus offensifs et bourrins que les derniers, plus tactiques.





Chacun des cinq personnages a huit missions qui lui sont propres. Celles-ci sont variées, l’objectif pouvant être d’aller d’un point A à un point B, de ne tuer personne ou au contraire de tuer tous les ennemis de la carte, parfois même en temps limité. Il existe aussi un autre mode de jeu où l’on peut jouer avec tous les personnages débloqués. Cela fait un total de 33 personnages, certains étant des boss que vous aurez affrontés lors des missions de l’histoire, des ennemis classiques ou des personnages plus farfelus comme un ours ou un loup. Vous pourrez jouer avec ces personnages dans huit missions, mais toujours avec les mêmes cette fois-ci. Enfin, citons un mode permettant de créer votre propre niveau, où vous pourrez également placer vos ennemis et ainsi mettre autant de difficulté souhaitée.

Venons-en au jeu en lui-même. Graphiquement le rendu est correct, pas assez pour être réellement qualifié de bon, mais il tient la route. Le principal point noir du jeu, qui choque beaucoup d’ailleurs, est l’obscurité générale dans laquelle on évolue. La visibilité ne dépasse pas quelques mètres, ce qui est très frustrant : on passe souvent son temps à scruter l’horizon pour voir un ennemi qui lui, pourra nous voir avant qu’on l’ait aperçu. Technique pour cacher un mauvais clipping ou élément d’ambiance voulu, la question reste ouverte. Toujours est-il qu’il faut du temps pour s’y habituer.





Autre défaut, la caméra qui est parfois gênante : on passe son temps à la recentrer. Elle fait aussi souvent rater la vue des coups spéciaux des personnages quand ils prennent l’ennemi en surprise. Ceci dit, la maniabilité est assez bonne une fois que l’on s’y adapte et on prend un malin plaisir à prendre des ennemis par surprise pour avoir droit à un beau coup qui tue de suite. Il est également possible de tuer tous les ennemis au corps à corps, ce qui est jouissif quand on a un personnage armé pour ce type d’attaque, avec ses combos et ses coups spéciaux. Néanmoins, cela reste un jeu d’infiltration et un score sanglant est mauvais. Pensez à vous cacher derrière les murs, à voir comment bouge l’ennemi, à imiter le bruit du coq, à l’attirer avec du poison, à marcher sur les toits avec votre grappin, et vous serez un bon shinobi.

Au niveau de la bande son, les musiques vont collent bien à l’ambiance. Aussi bien traditionnelles que plus modernes et dynamiques, elles rythment l’aventure. La durée de vie est conséquente si vous voulez finir les missions des personnages principaux et vous prendrez du plaisir à refaire des missions avec les personnages débloqués. Deux niveaux sont également déblocables dans un Japon moderne, avec de nouveaux ennemis. Bref, dans un genre qui fait encore défaut à la PSP, Tenchu Shinobi Taizen est donc assez complet et pourra vous tenir en haleine si vous arrivez à passer outre les problèmes de gameplay.

MetalKnuckles







Tenchu Shinobi Taizen (JAP) sur PSP de type Action édité par From Software. Pour 1 à 4 joueurs. Prix : 45 €. Note : 3 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM