Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-12-20 00:00
review/iPhone

Republique


Big brother is watching you ! L’univers imaginé dans Republique, le premier jeu d’action/aventure/infiltration sur iPhone/iPad du studio Camouflaj, a de quoi faire froid dans le dos. Dans une société totalitaire, où chaque individu est étroitement surveillé par un réseau mondial tout puissant et doublé d’un système de caméras sophistiqué, nous retrouvons Hope, une jeune femme qui est sur le point d’avoir de gros problèmes avec les autorités. Elle est accusée de subversion, notamment pour avoir lu quelques lignes d’un ouvrage interdit. Cette dernière a juste le temps de vous appeler pour vous demander de l’aide... Votre arme ? Le contrôle total du réseau évoqué. L’intrigue débute par la prise de contrôle d’une caméra et une visite non désirée...

Tous les contrôles de Republique ont été imaginés selon la philosophie du « one touch] », c’est-à-dire que l’on joue avec un seul doigt. Pour changer l’angle de vue de la caméra, il faut balayer l’écran. Pour prendre possession d’un autre terminal, il faut entrer dans une sorte de vision alternative et toucher l’appareil. Mieux encore, dans ce mode : la possibilité d’obtenir des informations complètes sur les individus présents dans la pièce observée. Nous retrouvons donc Hope, qui reçoit la visite des forces de l’ordre, et plus spécifiquement d’un service chargé de lutter contre les esprits corrompus. Et parce que le mot « poison » sera prononcé à haute voix, on verra dans la minute une autre équipe pointer le bout de ses bottes, celle-ci étant chargée de détecter les sources d’empoisonnement volontaires de la nourriture et de l’eau. Ambiance...

Hope va donc devoir s’échapper d’un complexe hautement sécurisé. Vous allez l’y aider en passant d’une caméra à une autre et en piratant les divers systèmes de sécurité. En clair, en vous introduisant dans le système, vous allez lui préparer le chemin et l'éloigner du danger (des gardes en faction, par exemple). Pour contrôler Hope, il suffit de pointer dans le décor un point et elle s’y rendra. Comme dans un Metal Gear Solid, on peut la faire se cacher dans divers endroits, tels que des casiers. Et, comme dans le jeu de Konami, les gardes peuvent être alertés par votre présence. A vous de faire baisser le niveau d'alerte. A votre disposition aussi, l’inventaire de la jeune femme. On y rangera soigneusement des bombes anti-agression, aussi pratiques qu’efficaces, ce sont autant de chances supplémentaires d’échapper à ses poursuivants et de gagner de précieuses secondes. En analysant l’environnement, on obtient des indices qui font évoluer la version du logiciel de piratage que vous utilisez, ce qui vous permet d’accéder à des endroits auparavant inaccessibles. D’autres fonctions peuvent être activées plus tard, comme celle qui permet de distraire les gardes ou d’écouter ce qui se passe, un peu plus loin. Bref, petit à petit, vous allez retourner toutes les armes de ce gouvernement fou contre lui.

Republique nous propose un vrai challenge, car échapper aux gardes n’est pas toujours une chose aisée. Aussi, les très nombreux couloirs aux angles parfois improbables rendent la tache ardue. Reste que l’intelligence artificielle gère de manière correcte les déplacements de Hope qui fait vraiment tout pour ne pas être vue en s’accroupissant, en se plaquant contre les murs ou même en glissant au sol, lorsqu’il le faut. Si vous vous faites prendre, pas d’effusion de sang et de morts : vous recommencez simplement à la case départ, dans votre cellule. Comptez trois bonnes heures pour tout faire et tout visiter. C’est peu ? Oui, mais non. Lisez ce qui suit pour mieux comprendre.

Republique est un projet original à plus d’un titre. Tout d’abord, c’est l’un des premiers jeux mobiles d’envergure financés sur Kickstarter avec succès. On retrouve d’ailleurs les photos des meilleurs contributeurs dans les « fiches » des affreux « jojos »... Amusant. Ensuite, parce que le studio Camouflaj a respecté ses engagements vis-à-vis des joueurs, nous avons le droit aujourd’hui au premier épisode d’une série de cinq. Exorde est, de l’aveu même du studio, un pilote. Il faut donc le prendre comme une mise-en-bouche, un avant-propos qui nous laisse imaginer ce qui viendra ensuite. Certes, mais à 4,49 euros le prologue, il y a un peu de quoi faire grincer des dents. Mais l’expérience est vraiment plaisante et originale sur iPhone/iPad. D’un point de vue technique, aussi, il faut souligner de Camouflaj sort le grand jeu. Le moteur 3D est efficace, les décors complexes. Ce qui impressionne le plus, c’est d’une part la modélisation des visages et les expressions faciles et, d’autre part, la réalisation sonore. Le studio a fait appel à des professionnels habitués aux grandes productions des consoles de salon. On retrouve par exemple les voix de David Hayter ou bien encore de Khary Payton, qui ont œuvré dans la série… Metal Gear Solid ! Comme le monde est petit.

A l’arrivée, Republique nous séduit par son ambiance, son intrigue et l’intelligence de sa mise en œuvre. Il nous tarde de découvrir les prochains épisodes qui, nous promet-on, mettront la barre encore plus haut. Nous n’en sommes par encore à vous recommander l’achat du Season Pass (tous les cinq épisodes au tarif réduit de 13,99 euros), mais cette affaire est à suivre de très près. Au passage, Republique nous fait regretter une chose : que Konami n'ait jamais eu le cran (ou le talent ?) de produire un Metal Gear Solid sur les plates-formes Apple, Camouflaj vient de nous prouver que c'est parfaitement possible.

Olivier B.





(Version testée : 1.1 sur iPhone 5 et iPad Air)




Republique sur iPhone de type Action/aventure édité par Camouflaj. Pour un joueur. Prix : 4,49 €. Note : 4 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM