Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-11-07 00:00
review/iPhone

Rayman Fiesta Run


Rayman est de retour sur smartphones et tablettes, qu’on se le dise ! Comme dans le précédent opus, Rayman Jungle Run (lire notre test), la célèbre mascotte d’Ubisoft Rayman reprend sa course effrénée. Dans Rayman Fiesta Run, Notre ami doit sauver un maximum de Ptizêtres et collectant tous les Lums qu’il trouvera sur son passage. Le temps lui est compté, il doit faire très vite !

Pour ceux qui auraient raté le premier opus sur iPhone/iPad et Android, rappelons que nous avons affaire à des running games, c’est-à-dire des jeux où Rayman court de manière constante. Tout ce que le joueur peut faire, c’est sauter et, plus tard dans le jeu, frapper de son poing, nager, glisser et même rétrécir tel un lilliputien. Votre succès dépendra donc essentiellement de vos réflexes et de votre sens de l’anticipation… ou de mémorisation ! Ne nous leurrons pas, les niveaux de Rayman Fiesta Run se joue, se rejouent, se recommencent et se revisitent encore et encore, jusqu’à ce que l’on apprenne à déjouer tous les pièges imaginés par les développeurs d’Ubisoft. Et ils sont nombreux : décors mouvants, végétation mortelle, créatures belliqueuses… Vous nous direz des nouvelles des trois boss proposés dans cette aventure, gigantesques et originaux.

En tout, 75 niveaux sont proposés, répartis en quatre mondes distincts. Rayman rebondira sur des plages paradisiaques, des parasols, des saucisses géantes, des rondelles de citron, il se frottera à des piñatas… Bref, si la mission est urgente, l’ambiance, elle, est totalement décalée, c’est effectivement la fiesta. Ce qui n’est pas pour nous déplaire, d’autant plus que le moteur 2D « maison » d’Ubisoft, l’UbiArt Framework, passe au niveau supérieur. Rares sont les jeux mobiles à attendre un tel degré de finesse et de beauté. Ceci, sans compter les superbes animations de Rayman (mais pas que, on pourra aussi contrôler d’autres personnages au cours de l’aventure, tels que l’inénarrable Globox) et du monde visité dans son ensemble. Tout bouge, vit, jusqu’aux Lums qui se baladent parfois dans les airs, vous narguant à des hauteurs vertigineuses. Dans certains niveaux, vous serez assaillis de doutes : est-il possible de les attraper, ceux-là ? Oui, c’est possible, et vous allez y arriver pour décrocher la meilleure note en fin de niveau et débloquer ainsi les suivants.

Les niveaux, reparlons-en rapidement. Les développeurs ont imaginé un système intéressant : en terminant un niveau en en ramassant 100 % des Lums, on débloque une seconde version, assez différente et plus corsée. Un petit challenge pour les gamers en somme. En matière de choses à débloquer, Rayman Fiesta Run propose encore une série d’artworks, plutôt jolis. Malheureusement, on est obligé de se connecter sur le site Internet d’Ubisoft pour les consulter, ce qui nous fait quitter l’application. Un système vraiment désagréable. C’est un point noir tout à fait à la marge. A noter, aussi, que les développeurs ont pensé aux fans du premier opus, en leur réservant une petite surprise : les Lums collectés seront transférés, afin de commencer la nouvelle aventure avec un petit « pécule », puisque cette énergie magique représente aussi la monnaie du jeu. Un dernier point à évoquer : des micro-transactions font leur apparition pour obtenir des packs de Lums, mais la progression générale du jeu n’est pas affectée... pour peut qu'on les ignore. En effet, on peut totalement s’en passer et les « boosts » que l'on peut se payer avec relèvent pour nous de la triche pure et simple. Moralité : ignorez que tout cela et terminer 100 % de Rayman Fiesta Run n'en sera que plus gratifiant.

Rayman Jungle Run était déjà très bon, mais Rayman Fiesta Run se paie le luxe de placer la barre bien plus haut encore. Le titre d’Ubisoft est une explosion de pixels, de joie et de bonne humeur, c’est un petit dessin animé interactif. Non, en fait, c’est mieux qu’un dessin animé. Le level design est aux petits oignons avec beaucoup d’embranchements différents et de surprises à la clé. Et quelle bonne idée de nous faire jouer, pour une fois, de la droite vers la gauche ! On enchaîne les niveaux avec la ferme intention de réaliser la partie parfaite. Ce qui n’est jamais le cas bien entendu. Alors on recommence, en mémorisant les pièges, en scrutant les mouvements des décors et en veillant à respecter le timing le plus précis qui soit. Sans jamais se lasser, même s’il faut recommencer cinq ou dix fois le même niveau. Un signe qui ne trompe pas !

Olivier B.








(Version testée : 1.0.1 sur iPhone 5)



Rayman Fiesta Run sur iPhone de type Action édité par Ubisoft. Développé par Ubisoft. Pour un joueur. Prix : 2,69 €. Note : 5 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM