Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-06-13 00:00
review/iPhone

Fire & Forget The Final Assault


Fire & Forget: Final Assault est un remake qui n’en est pas véritablement un. En effet, le titre iPhone/iPad d'Anuman Interactive rend hommage à l’antique jeu de course/action de Titus Interactive, paru sur nombre de plates-formes à partir de 1988. Mes les ressemblances ne sautent pas aux yeux…

En effet, si le Fire & Forget était un jeu de course et d’action contemporain, Fire & Forget: Final Assault nous plonge dans un univers futuriste et tristement sombre (pensez à un croisement entre Mad Max et Spy Hunter). Le véhicule rouge de l’époque - inspiré, dit-on, par le véhicule « Monster » conçu par Sbarro - est remplacé par un bolide d’un autre temps. Au départ, un « machin » quelque peu indéfini qui prend de la gueule au fur et à mesure que l’on progresse dans la compétition et que l’on débloque de nouvelles pièces pour customiser un véhicule que Batman lui-même n’aurait pas renié.

Le principe de jeu de base ne change guère : il s’agit encore et toujours de relier un point A à un point B en un seul morceau, tout en canardant tout ce qui bouge. Les hélicoptères et autres tanks ont été remplacés par des vaisseaux volants ou au sol, plus ou moins agressifs. Certains tirent des rafales à distance, d’autres larguent des bombes au champ d’explosion plus ou moins important… L’accélération est automatique, si bien que l’on se concentre sur la conduite d’abord, et le tir ensuite (pas l’inverse car le blindage de votre véhicule est limité !). Il y a par contre une vraie nouveauté qui modifie sérieusement le gameplay : votre véhicule peut voler ! Ou, plus exactement, s’élever dans les airs (sur deux niveaux) pendent une douzaine de secondes. On joue ainsi, à tout moment, sur différents niveaux, ce qui introduit de nouvelles techniques d’attaque et d’esquive.

En cours de route, il est possible de collecter des points de vie, des étoiles (pour le score) et un supplément de missiles que l’on économisera consciencieusement pour les lâcher par salves sur le boss de fin de niveau. On en rencontre un systématiquement et le contact est plutôt musclé. Ils sont plutôt et de plus en plus imprévisibles en matière d’attaques. Seulement voilà, il y a un problème de taille : si le comportement change quelque peu, c’est toujours le même vilain que l’on rencontre !

Alors, assez rapidement, on en a marre. Il faudra atteindre la dixième course avant de le tuer définitivement. Ceci fait, on accède au mode Difficile (et plus tard Cauchemar), qui propose simplement de réeffectuer les mêmes courses, plus coriaces cette fois. Ce manque de contenus est frustrant. Et c’est dommage, car bien que Fire & Forget: Final Assault soit court, pas très beau (ouh les vilaines textures !) ni très bien animé - sans parler des contrôles imprécis -, il est très amusant à jouer. Voler dans les airs et atterrir violemment au sol, tirer dans le tas, effectuer des sauts de puces pour attraper des bonus au vol, c’est fun ! Ce Fire & Forget: Final Assault constitue un bon gros défouloir qui, à notre connaissance, n’a pas d’équivalent sur iPhone et iPad.


Olivier B.





(Version testée : 1.0 sur iPhone 5)




Fire & Forget The Final Assault sur iPhone de type Action édité par Anuman Interactive. Pour 1 à 2 joueurs. Prix : 1,79 €. Note : 3 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM