Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-06-06 00:00
review/PS Vita

Limbo


Limbo, sur PS Vita, vous invite à plonger dans un monde sinistre et inquiétant. On y dirige un garçonnet. On ne sait pas qui il est mais une chose est sûre : il a perdu ici sa sœur et vous allez devoir l’aider à la retrouver. Mais pas où commencer ? Tout est si sombre ici… Ambiance !

Limbo ne s’embarrasse pas de menus ou de séquence d’introduction : on est directement plongé dans l’aventure ! Le petit garçon est perdu au milieu de la forêt. Il est aussi petit que charmant, mes l’environnement n’a rien de très engageant… De fait, vous allez rapidement vous rendre compte qu’il recèle des pièges mortels. Naturels, artificiels et mécaniques, vous vous ferez surprendre plus d’une fois… Et qu’elle est cette étrange peuplade qui cherche, à tout prix, à entraver votre progresser ?

Le titre du studio Playdead mélange plates-formes, puzzle et aventure. Ce mélange fait inévitablement penser aux références du genre telles qu’Another World ou Flashback, dont les développeurs se sont fortement inspirés. On retrouve les course-poursuites avec des créatures qui semblent invincibles, des interactions avec le décor (déplacer des objets, activer soi-même un piège pour tuer une grosse bestiole, etc.) et cette notion du timing, incontournable. Car Limbo est un jeu où l’on apprend par l’échec. On meurt - le plus souvent de la manière la plus affreuse qui soit - et on recommence ! Heureusement, la sauvegarde automatique est très efficace et nous amène systématiquement quelques secondes en arrière. Aucune frustration de ce côté-là donc.

Les moments gores se succèdent : une larve tentera de vous manger le cerveau et d’en prendre le contrôle, vous utiliserez des cadavres pour ne pas vous noyer, une araignée aussi immonde que géante vous transpercera le crane… Le monde de Limbo est, de prime abord, attachant, presque poétique. Mais cette impression est tel un paysage que l’on verrait au travers d’une vitre sale. En réalité, vous traverserez des forêts et des cavernes putrides, où tout est potentiellement malfaisant. On se prend à entrer véritablement dans la peau du petit personnage et à toujours courir le plus vite possible, même si l’on sait qu’un danger mortel nous attend à chaque recoin. Et les puzzles sont un véritable régal, ils sont aussi originaux que bien pensés. Tous ne sont pas évidents, mais du coup, il est très gratifiant de les réussir. Un seul exemple : faire tomber une larve au sol pour qu’une grenouille sorte de sa marre. Puis, lui faire peur pour l’orienter dans un sens et lui faire atteindre une grande roue qu’elle va se mettre à faire tourner… Et ainsi déclencher une pluie torrentielle. Dans Limbo, c’est (éventuellement) comme cela qu’on traverse un fossé au départ vide ! Tout est réfléchi jusque dans les moindres détails.

Nous ne pourrions terminer ce test sans aborder la question technique. Oui, Limbo n’est qu’en noir et blanc. Mais les graphistes de Playdead on su donner un véritable supplément d’âme à leur jeu en jouant sur les éclairages et les lueurs. Le côté maléfique des lieux visités transpirent de l’écran de la PS Vita, et le tout est sublimé par une réalisation sonore magistrale, sans musique, mais avec une multitude de sons d’ambiance. Là encore, tout est calibré aux petits oignons : on entendra plus ou moins fort un courant d’eau, par exemple, selon que l’on soit proche ou éloigné de la source. Une créature apparaît ? Les sons se font graves et menaçants. Le résultat est diaboliquement efficace, surtout avec un casque vissé sur les oreilles.

Trois ans après sa sortie sur Xbox 360, Limbo constitue toujours une aventure horrifique unique en son genre, tout particulièrement sur PS Vita qui manque encore de bons jeux de ce type. Au final, nous n’avons qu’un seul point noir à souligner : le jeu est plutôt court au vu du tarif demandé. Nous l’avons terminé en trois heures chrono. Mais ce furent trois heures vidéoludiques inoubliables.

Olivier B.










Limbo sur PS Vita de type Action/aventure édité par Playdead. Pour un joueur. Prix : 12 €. Note : 5 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM