Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

vers Pirates Mag

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-04-26 00:00
review/iPhone

The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels


Après avoir complètement raté la vague des jeux video mobiles en 2010 et 2011, il semble que Sega se soit remise sur les rails depuis l’année dernière en nous proposant des adaptations de quelques-uns des plus grands hits de son catalogue sur smartphones, tablettes ou consoles portables. Nous avons eu le droit à Crazy Taxi, Jet Set Radio et plus récemment encore Afterburner Climax (lire nos tests). Aujourd’hui, c’est au tour de The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels de débarquer sur iPhone/iPad et Android, en provenance directe des consoles Wii et PlayStation 3. D’emblée, une question se pose : ce shooter 100 % arcade et 200 % gore a-t-il su conserver toute sa saveur lors de sa miniaturisation ?

Disons-le franchement, nous partions avec un gros a priori négatif à ce sujet. Petit écran, absence d’accessoire pour jouer… Les gamers Sega que nous sommes savent bien qu’un House of the Dead se révèle jouissif avec un gun en main, lorsque l’on vise les têtes des zombies en les faisant exploser telles des pastèques trop mûres. D’ailleurs, qui jouait aux précédents opus sur consoles Saturn et Dreamcast avec une simple manette ! Personne, bien sûr, tant l’expérience était désagréable. A notre grande surprise, cela passe bien mieux sur notre machine de test, un iPhone. En effet, le studio chargé de cette adaptation - Magic Pockets, qui a déjà développé Undead: In The Last Refuge sur iPhone/iPad - a imaginé un nouveau gameplay. The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels se joue, dans une certaine mesure, comme un FPS. Sur la partie droite, on trouve divers boutons : tirer, recharger, lancer une grenade pour repeindre les murs… Tout le reste de l'écran peut servir à déplacer la visée, il n'y a pas de pad virtuel fixé à un endroit. Pour ce qui est de la progression, comme dans tous les jeux de la série, elle est automatique.

Le résultat est simple, et plutôt efficace. En effet, The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels encourage largement les tirs de précision pour augmenter le multiplicateur de score : headshots, sniper (tir de loin), etc. Et on y arrive ! Bien évidemment, nous n’avons pas là la précision d’une souris d’ordinateur. Mais seul le résultat compte. D’ailleurs, il est suffisamment précis pour que l’on regrette que les développeurs n’aient pas intégré plus de points d’impact sur le corps des morts-vivants, afin de pouvoir les démembrer plus en détail. Quand on aime le gore, on aime faire les choses proprement, n’est-ce pas ?

Au cours de cette adaptation, les niveaux ont été ré-agencés pour mieux coller aux appareils tactiles. Les éléments graphiques restent, a priori, les mêmes. On retrouve les quatre personnages du jeu d’origine : Isaac Washington, « un homme à femmes éméché qui fait des dégâts en masse », Agent G, « un tueur à gages débutant mais meurtrier qui ne tremble pas sous la pression », Varla Guns, « la stripteaseuse la plus canon du club de Bayou City qui aime les gros calibres » (sic !) et Candi Stryper, « avec ses mains expertes, elle sait comment recharger » (pas mieux). Une belle et fine équipe donc, qui met en valeur un jeu à l’ambiance assez particulière. En effet, si les deux premiers The House of The Dead jouaient la carte de l’épouvante et du trash, cet épisode oscille entre le vieux film d’horreur retrouvé sur une VHS fatiguée (l’image a un grain particulier) et… le film comique, en raison de son ambiance sonore totalement décalée. A vrai dire, on ne serait pas surpris de voir débarquer un clown-zombie dans un couloir… Le mélange est aussi détonnant que discutable.

Trois mondes sont proposés en mode Histoire : Papa's Palace of Pain, Ballistic Trauma et Naked Terror. Attention toutefois : en achetant le jeu à 4,49 €, vous n’aurez accès qu’aux deux premiers. Le dernier est proposé en achat supplémentaire à 1,79 €. Au vu des qualités du titre, cela ne nous semble pas être exagéré, même si l’on aurait aimé, évidemment, un package complet à prix un peu plus doux. D’ailleurs, on ne serait pas surpris de voir arriver d’autres niveaux/DLC à l’avenir. L’exploration du mode Histoire permet de gagner du Ka$h, la monnaie du jeu, ce qui permet d’améliorer ses armes. Ceci fait, on pourra se rabattre sur le mode Survival - inutile d’en expliquer le concept - qui rallonge un peu la durée de vie du titre.

Ce test étant terminé, vous pouvez vous attarder sur les images qui l’accompagnent : The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels est aussi sympathique visuellement que fun à jouer. Son action non-stop vous crispera pendant quelques heures sur votre téléphone ou tablette (le titre est aussi disponible sur Android).

Olivier B.





(Version testée : 1.00 sur iPhone 5)

[i][/i]


The House of the Dead: Overkill - The Lost Reels sur iPhone de type Shoot'em up édité par Sega. Pour un joueur. Prix : 4,49 €. Note : 4 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM