Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2001-07-01 00:00
review/Game Boy Color

Mario Tennis



Jeu, set et match ! Une nouvelle fois, les développeurs de Camelot ne se sont pas contentés d’effectuer une banale adaptation de leur hit N64. Certes le gameplay, particulièrement réussi, a été conservé, mais la durée de vie se voit prolongée par l’ajout d’un mode RPG, copie conforme de celui rencontré dans l’excellent Mario Golf. Vous débutez le tournoi, le Mario Tour, en bas de l’échelle de l’académie de tennis. Vous choisissez votre joueur parmi les quatre disponibles. Chacun possède des caractéristiques qui lui sont propres, selon onze critères classés en quatre catégories (effet, contrôle, puissance et vitesse). A vous de faire progresser votre tennisman à la force de vos doigts afin de remporter des tournois et atteindre la senior class puis, ultime récompense, affronter le meilleur joueur au monde : Mario (quel talent !). Le Mario Tour monopolisera donc la majeure partie de votre temps. Malgré tout, d’autres modes sont disponibles. Exhibition permet de lancer rapidement un match en simple ou double, à un ou deux joueurs par le biais du link.





Les quatre surfaces sont jouables et la difficulté est ajustable (cinq niveaux en tout). Trois tennismen sont sélectionnables d’entrée de jeu (Luigi, Donkey Kong et Baby Mario), auxquels viendront rapidement s’ajouter les profils préalablement sauvegardés en Mario Tour. C’est également dans ce mode que vous pourrez débloquer des joueurs cachés comme Mario ou la princesse Peach. Marketing oblige, on regrettera qu’un grand nombre de protagonistes (et non des moindres : Yoshi, Bowser, etc.) ne puissent être obtenus que par téléchargement de la version N64 vers la GBC en utilisant le Transfert Pack.





La section des Mini-jeux s’avère être un excellent entraînement pour le mode Exhibition. De plus, les challenges en question se paient le luxe d’être très fun et jouables sur plusieurs niveaux. Dans l’épreuve de Donkey Kong, deux panneaux se déplacent latéralement à une hauteur différente. Vous devez les frapper avec votre balle en un temps limité afin d’obtenir suffisamment de points. Le mini-jeu de Luigi consiste à toucher des étoiles qui apparaissent ça et là sur le court en frappant les balles que le robot vous envoie. Le troisième mini-jeu (deux autres peuvent être débloqués) vous apprendra à orienter sur le terrain vos différents types de coups. Etc, etc.





Côté court, l’enthousiasme est de rigueur. Le graphisme est très coloré et l’animation reste en tout point fidèle à celle de la version N64 malgré l’inéluctable passage en 2D. Avec seulement deux boutons d’action, tous les coups du tennis, ou presque, sont réalisables. Chaque bouton gère un effet différent (par exemple, A permet de slicer la balle), si vous tapotez deux fois la même touche, le coup réalisé devient plus fort. En tapant A puis B vous effectuez un lob tandis que l’inverse vous permet de couper la balle. Les smashs sont quant à eux réalisables par pression simultanée des deux boutons d’action. Une fois ce principe assimilé, on est littéralement immergé dans l’ambiance du match, bien aidé en cela par des bruitages justes et variés. Extra !

Neo





Test publié dans Pocket Magazine n°8



Mario Tennis sur Game Boy Color de type Sport édité par Nintendo. Pour 1 à 2 joueurs. Prix : 38 €. Note : 5 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM