Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-02-05 23:01
review/PS Vita

BlazBlue: Continuum Shift Extend


Depuis le lancement de la PS Vita, les joueurs peuvent s’adonner aux joies de BlazBlue: Continuum Shift Extend, l’un des meilleurs jeux de combat façon arcade 2D de ces dernières années. En fait, ils ne sont pas les seuls, puisque le titre d’Arc System Works a aussi été porté sur PSP. Mais cette dernière version n’est malheureusement pas sortie des frontières japonaises. On se « contentera » donc de la version PS Vita. Ce qui ne sera pas bien difficile vu qu’elle est supérieure en tous points !

Pour ceux qui n’ont pas suivi la scène des jeux de combat 2D ces dernières années, BlazBlue est une série parallèle à Guilty Gear (même développeur), mais plus récente, et respectueuse de l’esprit de son ainé. BlazBlue: Continuum Shift (2009) fait suite à BlazBlue: Calamity Trigger (2008, paru sur PSP notamment). Vint ensuite BlazBlue: Continuum Shift II (2010) puis BlazBlue: Continuum Shift Extend (2011). Il faut pouvoir suivre ! En quelques années seulement, d’Arc System Works a réussi l’exploit de créer pas mal de confusion dans l’esprit des joueurs. En fait, BlazBlue: Continuum Shift Extend se nommait à l’origine BlazBlue: Continuum Shift II Plus et avait été annoncé dans un premier temps uniquement sur PS Vita. Il a, par la suite, été annoncé aussi sur Xbox 360 et PS3.

Mais revenons à des choses plus concrètes. Le premier écran de BlazBlue: Continuum Shift Extend, à savoir le menu principal, a lui aussi de quoi décontenancer le joueur : il y a 16 choix ! En matière de modes de jeux sont proposés de l’Entraînement, de l’Arcade, du Score Attack, du Challenge ou bien encore le mode Story. Ainsi qu’un mode multi-joueurs en ligne ou en local, c’est devenu incontournable de nos jours. Les fans/collectionneurs pourront aussi farfouiller dans la galerie, le théâtre (replays) ou bien encore sur le PlayStation Store où l’on peut trouver différents DLC (payants, et dont l’intérêt est limité).

L’action de BlazBlue: Continuum Shift Extend prend place après les événements relatés dans le premier opus. Passons rapidement sur le scénario qui, bien qu’introduit de manière sympathique par une longue (et nouvelle) séquence animée, est très difficile d’accès : la narration est mauvaise et, par-dessus le marché, il faut très bien maîtriser l’anglais, le jeu n’ayant pas été traduit et les dialogues étant fort nombreux (des kilomètres de texte avec 23 scénarios distincts, de multiples fins...). On se concentrera donc sur les affrontements. Heureusement, à ce niveau, on est servis royalement. Par le casting tout d’abord, avec pas moins de 18 combattants forts en gueule (Relius Clover fait son apparition). Les joueurs débutants pourront activer le Stylish Mode, qui permet de déclencher des coups spéciaux plus simplement, chose assez pratique sur PS Vita. En effet, les commandes ne sont pas parfaites, tout particulièrement en ce qui concerne le stick directionnel. Cela reste néanmoins très acceptable pour un jeu nomade. Sur PS Vita, BlazBlue: Continuum Shift Extend est une vraie bonne surprise : les combats sont aussi dynamiques que dans le jeu original, l’animation est d’une fluidité parfaite et, surtout, les graphismes sont identiques à ce que l’on peut trouver sur Xbox 360 ou PS3. Quant à la bande sonore, elle est merveilleuse et le rendu « crystal clear » comme aiment le dire nos amis anglais. On est loin des conversions PSP où il fallait (logiquement) faire des compromis à tous les étages !

Quelques petits points négatifs à signaler : la surface tactile arrière de la PS Vita est utilisée pour saisir plus rapidement quelques commandes. En pratique, c’est peu évident, on oublie bien vite cette possibilité. Par ailleurs, le mode multi-joueurs en ligne est assez décevant : outre le fait que les serveurs sont le plus souvent déserts, les parties « laguent » un peu. Pas de quoi nuire totalement au plaisir, mais les experts pesteront.

A l’arrivée, il ne fait aucun doute que BlazBlue: Continuum Shift Extend est une édition ultime et adressée avant tout aux fans purs et durs. Le titre est définitivement trop difficile d’accès pour le grand public, faute de traduction en bonne et due forme. Pour ceux qui se laisseraient tout de même tenter, ils découvriront un jeu complexe, gratifiant et terriblement jouissif. Et puis, ce n’est pas tous les jours que l’on peut avoir une borne d’arcade de milliers d’euros dans la poche, n’est-ce pas ?

Olivier B.







BlazBlue: Continuum Shift Extend sur PS Vita de type Combat édité par PQube. Développé par Arc System Works. Pour 1 à 2 joueurs. Prix : 40 €. Note : 4 sur 5






Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM