Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-12-17 00:00
review/PS Vita

Big Sky Infinity


Big Sky Infinity débarque sur PS Vita avec l’ambition de secouer le genre du shoot’em up. D’habitude, le joueur progresse dans ce genre de jeu par l’observation et l’apprentissage : il observe ce qui se passe à l’écran, détecte les points faibles des ennemis et relance une partie, en espérant faire mieux. Ici, FoooFoo Studios casse les codes avec des parties générées aléatoirement.

Ces contenus générés aléatoirement sont à la fois le point fort et le point faible de Big Sky Infinity. Concrètement, aucune partie ne ressemble à autre puisque les décors sont générés aléatoirement, de même que l’apparition des vaisseaux ennemis. Les boss aussi se présentent aléatoirement. Il arrive même que l’on débute une partie on tombant directement dessus ! Cela bouscule nos habitudes de joueurs, il s’agit d’être sur le qui-vive à tout instant.

Surprendre le joueur
Il va sans dire qu’un tel système de jeu requiert un équilibrage particulier. Big Sky Infinity ne propose par exemple aucun système de power up à ramasser en cours de partie, si bien que l’on n’est jamais lésé lorsqu’on en démarre une nouvelle. D’autre part, pour ne pas écœurer le joueur, ces contenus générés aléatoirement n’apparaissent que si on les a découverts dans le jeu. Ainsi, vous ne vous trouverez pas face au boss final après quelques essais par exemple.

Big Sky Infinity est aussi un shoot’em up progressif, c’est-à-dire que l’on ne va pas bien loin lors des premières parties. On collecte une sorte de monnaie galactique que l’on peut dépenser dans une boutique pour améliorer près d’une quinzaine de paramètres de son vaisseau. Du coup, on survit un peu plus longtemps, on collecte un peu plus d’argent… Et ainsi de suite. En matière de gameplay, le titre mélange un peu les genres : c’est de la progression horizontale 2D classique avec un système de tir à 360° à la Geometry Wars. C’est là que l’on se rend compte que les deux sticks de la PS Vita peuvent faire des merveilles.

Autre particularité : votre vaisseau peut se transformer en foreuse volante et traverser de part en part des planètes entières. A condition d’activer le mode à temps, bien évidemment... Sinon c’est le game over assuré. Ces planètes sont aussi des zones de bonus. Lesdits bonus sont représentés par de grosses pastilles sur lesquelles il faut voler. La plus intéressante étant, selon nous, le multiplicateur de score. On traînera dessus aussi longtemps que possible..

Petit jeu ? Mon œil !
Bien que Big Sky Infinity soit absolument superbe (décors 2D sur plusieurs plans, effets de transparence à gogo, jeu de couleurs somptueux), il donne l’impression d’être un « petit » jeu au début, comme on en trouve sur iPhone et iPad par exemple. Mais il n’en est rien. Le titre propose douze modes de jeux (!) en solo, ceci sans compter le mode multi-joueurs. En réalité, Big Sky Infinity est un titre qui s’adresse aux hardcore gamers qui auront à cœur de retourner le jeu dans tous les sens. Envie de montrer au monde entier votre capacité de survie ? Tentez le mode Marathon. Vous êtes plutôt du genre « gros score » ? Dans ce cas le mode Compte à rebours est fait pour vous. On pourra aussi se contenter d’enchaîner les boss ou bien encore tenter le mode ultime, Enfer, avec plus d’ennemis, plus d’événements et des boss remixés. Ce mode porte bien son nom, d’autant plus que Big Sky Infinity est déjà bien ardu en mode normal.

Une petite déception au sujet du multi-joueurs : alors que la version PlayStation 3 du titre propose de jouer à quatre en local, le PS Vita propose de l’online mais uniquement de manière asynchrone, par défi de score. Une bonne nouvelle pour les possesseurs des deux machines : Big Sky Infinity est proposé en cross-buy, c’est-à-dire que si vous achetez l’une des deux versions, vous obtenez l’autre gratuitement. A vous de choisir laquelle vous convient le mieux pour aller explorer les confins de la galaxie. Le prix de 10 euros peut sembler un peu salé pour un jeu de ce genre, mais il nous semble parfaitement justifié au vu du soin apporté à la réalisation, du fun procuré et de la durée de vie du titre. Vous pouvez donc vous laisser tenter !

Olivier B.







Big Sky Infinity sur PS Vita de type Shoot'em up édité par Ripstone. Pour un joueur. Prix : 9,99 €. Note : 4 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM