Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-11-30 00:00
review/iPhone

Sky Gamblers: Air Supremacy


Surprise totale lorsque Namco Bandai nous a proposé le simulateur de vol Sky Gamblers: Air Supremacy sur iPhone et iPad. Après tout, le fer de lance en la matière pour l’éditeur nippon n’est-il pas Ace Combat ? Qui plus est, Ace Combat Xi - Skies of Incursion a justement été commercialisé il y a deux ans sur l’App Store (lire notre test). Du coup, on pourrait craindre que ce nouveau venu soit un simple « bouche-trou » dans la line-up de Namco Bandai, un jeu développé à la va-vite par un petit studio externe. Il n’en est rien, même si le titre a bien été conçu par la société Revo Solutions Games (déjà connue pour Rise of Glory sur iOS). En fait, Sky Gamblers: Air Supremacy explose en plein vol son prédécesseur sur iOS !

C’est un fait, Sky Gamblers: Air Supremacy est excellent en tous points. Sauf peut-être sur celui du scénario. Il faut dire qu’Ace Combat n’a jamais non plus brillé en la matière. Des ennemis, des traitres, des rebondissements... L’essentiel des ingrédients sont malgré tout présents pour justifier les nombreux combats aériens qui se succèdent dans un rythme très soutenu.

En mode solo, de très nombreuses variantes sont proposées : Campagne, Combats tournoyants (100 missions !), Survie, Chacun pour soi, En équipe, Capturer drapeau, Défendre base, Vol libre, Dernier en vie... A cela il faut encore ajouter le mode multi-joueurs qui permet jusqu’à dix chevaliers du ciel de s’affronter, là encore dans de nombreux modes. Un jeu Xbox 360 ou PlayStation 3 ne serait pas aussi complet ! Reste que la première campagne disponible est plutôt courte, avec seulement dix missions. En deux heures de jeu cela sera plié. Après, vous pourrez payer une deuxième fois 2,69 € pour obtenir la seconde campagne. Le calcul est vite fait : Sky Gamblers: Air Supremacy coûte précisément 5,38 €. Pour un jeu qui dure plus de dix heures (rien que pour la partie solo), c’est une belle affaire.

Différents types de commandes sont proposés, avec en plus un niveau de « difficulté » associé à sélectionner, pour les joueurs occasionnels ou débutants. Les premiers bénéficieront par exemple de virages assistés ou bien encore d’une stabilisation automatique de l’avion, tandis que les seconds devront composer avec le roulis et le tangage. En cours de partie, il est possible de tirer des missiles à tête chercheuse, ou de faire parler les mitrailleuses. Nous avons affaire à un jeu d’arcade plus que de simulation : le lock automatique est assez aisé à verrouiller et la résistance des ennemis n’est pas très importante. Reste que ces derniers bénéficient d’une intelligence artificielle honorable, et n’hésitent pas à larguer des contre-mesures pour tromper vos missiles ou bien encore à effectuer des manœuvres d’évitement audacieuses. Chose que vous pourrez aussi effectuer de votre côté, très aisément, en glissant le doigt sur l’écran dans une direction. Simple, pratique et efficace. Il est aussi possible de donner des ordres à l’escadrille qui vous accompagne (attaquer l’ennemi, évoluer en formation, etc.). Dans l’ensemble, les possibilités sont riches. On reprochera simplement aux développeurs d’avoir opté pour un système de boutons transparents, pas toujours très lisibles en fonction des décors qui défilent.

Un dernier mot sur la réalisation technique, qui enfonce définitivement le clou. Les développeurs ont fait le choix d’exploiter au maximum l’iPhone 4S (le titre est aussi optimisé iPhone 5 mais visiblement uniquement pour adapter la résolution au nouveau écran). Concrètement, cela donne un relief au sol saisissant, des avions très détaillés, une animation d’une fluidité remarquable et des effets graphiques de tout premier ordre : rayons du soleil, diffusion atmosphérique, nuages volumétriques, flou radial, etc. Lorsqu’il pleut, des gouttelettes viennent d’écraser sur le cockpit. Lorsque l’avion passe le mur du son, on aperçoit un très net « bang » supersonique ainsi qu’une brume de chaleur s’évaporant du moteur à réaction... Du grand art ! Un seul point reste très en retrait : la modélisation de bâtiments, extrêmement sommaire (de simples blocs verticaux posés à même le sol). A ce niveau, on peut encore faire bien mieux.

Sky Gamblers: Air Supremacy s’impose comme la nouvelle référence du genre sur iOS. Avec sa réalisation solide (mais perfectible), son système de contrôle qui s’adapte aux joueurs de tous les niveaux et son fun quasi-instantané, vous pouvez vous laisser tenter les yeux fermés ! Espérons que nous assistons-là à la naissance d’une nouvelle série.

Olivier B.








(Version testée : 1.4.0 sur iPhone 5)



Sky Gamblers: Air Supremacy sur iPhone de type Shoot'em up édité par Namco Bandai. Pour 1 à 10 joueurs. Prix : 2,69 €. Note : 5 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM