Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-11-29 00:00
review/iPhone

Shadowgun: Deadzone


Sur iPhone/iPad et Android, Shadowgun premier du nom (lire notre test) aura marqué les esprits : en 2011, peu de third person shooter pouvaient mettre en avant une réalisation technique aussi avantageuse sur les appareils mobiles. Les développeurs du titre, Madfinger Games, ont fait un choix original : plutôt que de proposer immédiatement une suite de ce titre à succès, ils lancent Shadowgun: Deadzone, une version 100 % multi-joueurs.

En réalité, Shadowgun: Deadzone n’était initialement qu’une simple mise-à-jour en développement pour le jeu original. Mais le projet a pris de l’ampleur, trop sans doute pour être proposé aux joueurs sans contrepartie. Et, si Shadowgun: Deadzone est bien proposé gratuitement, le titre repose sur le concept du freemium, avec des DLC payants à la clé donc. En premiers desquels on trouvera celui qui permet d’accéder à un compte premium : 50 % d’argent et d’expérience gagné en plus, des serveurs plus rapides avec support du voice chat. Une semaine d’abonnement coûte environ 1 €. Pour trois mois, la durée maximale, environ 7 €. A l’arrivée, les joueurs les plus dépensiers progressent plus vite dans le jeu, c’est un peu dommage. Ça l’est encore plus lorsque l’on se rend compte que l’on se faire découper en pièces par des joueurs qui disposent d’une puissance de feu supérieure.

Deux modes de jeu seulement
Seulement deux modes de jeu sont proposés : Deathmatch et Zone Control. Nous ne vous ferons pas l’affront de vous en expliquer le principe. Sachez simplement que le second semble remporter un maximum de suffrages du côté des joueurs, ils sont environ 60/70 % à se lancer dans ce type de partie. En général, il y a d’un millier à plusieurs milliers de joueurs connectés simultanément. Une partie peut accueillir jusqu’à 12 compétiteurs simultanément. A l’arrivée, tout ce petit monde ne requiert sans doute pas des serveurs monstrueux pour fonctionner, mais il arrive pourtant régulièrement que cela « lague ». Des adversaires apparaissent et disparaissent de la zone de jeu, lorsqu’ils ne sont tout simplement pas insensibles à vos tirs... Agaçant. La solution réside-t-elle dans une optimisation de l’application ou la mise en route de nouveaux serveurs ? A Madfinger de trouver une solution, et vite !

Passons rapidement sur l’aspect technique de Shadowgun: Deadzone. Le titre est très beau et bénéficie des toutes dernières avancées du moteur 3D Unity. Pour peu que vous possédiez un appareil de dernière génération, vous aurez le droit à des textures en haute définition et une multitude d’effets graphiques : le rendu de l’eau est saisissant, les effets de lumière, transparences, ombres et autres particules volatiles en mettent plein les yeux. Aucun doute, Shadowgun: Deadzone est un cran au dessus du premier opus. Un bémol cependant concernant les avatars des joueurs qui, outre le fait de ne pas être très originaux, ne sont pas très beaux. D’une manière générale, on sent l’inspiration Quake 3 Arena - inspiration que l’on sent aussi du côté des armes... Mais sans tout le talent d’id Software.


Contrôles perfectibles
Reste le dernier point à aborder - crucial -, celui des contrôles. C’est exactement le même principe de celui de Shadowgun premier du nom, jeu dans lequel le gameplay était déjà un peu problématique. Un stick virtuel situé dans le coin inférieur gauche de l’écran permet de déplacer le personnage. Pour orienter le regard, il faut placer son pouce sur la partie droite de l’écran. Il n’y a pas de stick virtuel de ce côté, mais c’est tout comme. Problème : la partie droite inférieure de l’écran accueille aussi nombre de boutons : tir, grenade, recharge de son arme, etc. Les confusions sont fréquentes, surtout sur le petit écran de l’iPhone ce qui est particulièrement agaçant. Sur iPad, ce problème se pose moins. Un autre point noir à signaler : lors d’un combat au corps à corps, les coups ne sortent pas toujours correctement... Autant de points perdus au tableau final !

Madfinger Games a passé beaucoup de temps à peaufiner la technique de Shadowgun: Deadzone, c’est un fait. Rarement un jeu a été aussi ambitieux sur iOS et Android. Mais les graphismes, cela ne fait pas tout, et les développeurs auraient mieux fait d’améliorer les contrôles du titre. Un jeu gratuit, rappelons-le, ce qui explique que nous sommes indulgents dans la note finale. Espérons que les mises-à-jour futures enrichiront l’expérience de jeu, à tous niveaux.

Olivier B.





(Version testée : 1.0.1 sur iPhone 5)



Shadowgun: Deadzone sur iPhone de type Action édité par Madfinger Games. Pour 1 à 12 joueurs. Prix : 0 €. Note : 3 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM