Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-11-21 23:58
review/Nintendo 3DS

Heavy Fire: Special Operations 3D


Heavy Fire: Special Operations 3D est un remake du jeu éponyme paru sur Wii, il y a presque deux ans. Il s'agit d'un rail shooter, c'est-à-dire que des animations vous emmènent de scène en scène et vous devez tirer sur les ennemis.

Graphiquement, Heavy Fire: Special Operations 3D est en dessous ce qu'il était sur Wii, moins fin et avec moins d'effets. Par contre, l'affichage est désormais en relief, même si paradoxalement certains objets paraissent un peu plats. L'ambiance générale est plutôt bien rendue avec des digitalisations vocales ou au contraire un gros silence qui fait suite à une explosion, par exemple. En phase de jeu, il n'y a pas de musique, juste les bruitages.

On dirige le viseur sur l'écran tactile et on tire à l'aide des gâchettes. Pour recharger, il faut actionner le pad analogique vers le bas ou le bouton B. Ce n'est pas très confortable et on regrettera de ne pas pouvoir choisir soi-même les commandes. Au démarrage du jeu, on peut choisir entre trois soldats, chacun ayant des compétences en tir ou en vitesse de rechargement de son arme. On personnalisera son héros en se prenant en photo.

Le scénario est très basique, inutile de s'attarder. Le déroulement est aussi, par principe, très linéaire. Les soldats ennemis apparaissent toujours au même endroit. On progresse donc à l'ancienne : on fait une partie, on meurt, on recommence une autre partie, on se sert de ce qu'on a appris lors de la précédente, on arrive un peu plus loin, et ainsi de suite.

Le jeu est plutôt difficile, il manque de checkpoints au moins optionnels. Aussi, on ne pestera pas trop contre le fait qu'un soldat ennemi est dégommé même si on lui tire dans les pieds ou à un autre endroit non vital. Cette difficulté sert à masquer une durée de vie plutôt courte : le mode Campagne comporte six missions qui ne durent que quelques minutes chacune, des missions auxquelles on pourra rejouer de façon indépendante plus tard. Mais en aura-t-on envie ? L'argent gagné pourra servir à acheter armes et munitions, ou à améliorer/réparer son équipement.

Finalement, Heavy Fire: Special Operations 3D est assez répétitif (les décors monotones sont en grande partie responsables), mais il faut bien reconnaître qu'on se laisse prendre au jeu, surtout que Heavy Fire: Special Operations 3D n'est pas bien cher.

Kangooroo







Heavy Fire: Special Operations 3D sur Nintendo 3DS de type Shoot'em up édité par Teyon. Développé par Teyon. Pour un joueur. Prix : 5 €. Note : 3 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM