Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-11-09 00:00
review/iPhone

ARC Squadron


Avec ARC Squadron, iPhone et iPad viennent de trouver leur StarFox ! Le titre de Psyonix Studios s’inspire effectivement du hit de Nintendo, tout en proposant un univers spatial bien à lui. Mais aussi une réalisation en béton grâce au moteur 3D Unreal Engine 3.

Question scénario, ARC Squadron ne fait pas vraiment dans le détail. Une race maléfique connue sous le nom de Gardiens est en train de prendre le contrôle de l'univers, ravageant les planètes et annihilant toute forme de vie. Comme toujours dans ce genre de situation, vous êtes le seule espoir de la galaxie. Ni une, ni deux, vous sautez dans le cockpit de votre ARC X18 - un petit vaisseau de guerre de débutant qui évoluera bien vite - pour aller botter les fesses de ces mystérieuses créatures.

En pratique, ARC Squadron est un jeu de tir 3D qui se joue dans un couloir, un shoot’em up sur rails donc. Le vaisseau avance automatiquement, à vous d’éviter les obstacles et de descendre en flammes toute présence suspecte. Pour jouer, c’est très simple : du bout du doigt (posé n’importe où sur l’écran), on déplace le vaisseau. Une manœuvre d’évitement (un « tonneau ») est aussi possible en faisant simplement glisser latéralement le doigt d’un coup sec. Pour tirer ? Placez la cible permanente sur un ennemi et la mitrailleuse automatique fera le reste du travail. Et, pour utiliser le tir secondaire, il suffit de pointer une cible. L’armement évolue au fur et à mesure des missions et de l’argent que l’on cumule : missiles à tête chercheuse, vaisseau fantôme (pour tromper et concentrer les tirs ennemis), laser, bouclier réfléchissant, éclairs en chaine et, l’arme ultime d’une efficacité radicale : le trou noir.

Nous en conviendrons, Psyonix Studios ne s’est pas montré d’une originalité folle en ce qui concerne les contenus. Reste qu’ARC Squadron se révèle étonnamment bien fait, à tous points de vue. Les graphismes ? Les quelques captures qui accompagnent ce test parlent d’elles-mêmes. Le niveau technique est élevé et la qualité de la finition se ressent des les moindres détails, des menus jusqu’aux bruitages sonores. En tout, 64 niveaux sont proposés, ils devraient vous occuper un paquet d’heures. La progression est un peu lente (il faut parfois refaire certains niveaux), mais cela n’a rien de pénalisant comme dans un jeu freemium où l’on répète les mêmes parties jusqu’à l’écœurement : ici, la répétitivité de l’action est modérée, elle sert même à l’apprentissage du joueur.

Car ARC Squadron est un jeu qui requiert finalement pas mal de doigté, malgré le côté basique des commandes. En effet, une grande précision sera requise par exemple dans les niveaux bonus, des trous de ver avec des défis assez épicés : attraper des cubes dans un ordre précis pour déclencher des multiplicateurs de bonus, éviter des décors animés et de plus en plus chargés... Dans ces séquences de jeu, la moindre erreur entraîne une sanction immédiate : le game over. Mais en cas de réussite, c’est le jackpot ! Voilà qui rompt agréablement la monotonie de niveaux « normaux » (planète glacière, poubelle de l’espace, station spatiale, etc.). Pour cela aussi, les développeurs ont pensé à introduire d’énormes boss. Sur le petit écran de l’iPhone ils sont impressionnants, mais sur iPad c’est parfois une jolie claque qui attend le joueur. Là, les graphistes s’en sont donné à cœur joie, tout comme pour ce qui est de la réalisation des effets spéciaux dans l’espace : effets de vitesse et de lumière, transparences à gogo... Les couleurs sont judicieusement choisies.

Sur iOS, il y avait jusqu’à présent une seule référence en matière de shoot’em up intergalactique 3D : Galaxy on Fire 2. Il faudra désormais aussi compter sur ARC Squadron ! Certes, les deux titres combattent dans un sous-genre très différent. Mais n’empêche, pour sa première production iOS, Psyonix Studios nous montre une ambition évidente et, surtout, elle procure beaucoup de plaisir de jeu. Nous croisons les doigts pour que ce titre rencontre le succès qu’il mérite et que cela motive les développeurs du studio à réaliser une suite encore plus ambitieuse avec un vrai scénario et des scènes intermédiaires histoire de donner à tout ceci un peu de consistance. Et pourquoi pas du multi-joueurs en coopération ?

Attention : notez qu’ARC Squadron n’est pas compatible avec les iPhone 3GS, iPod Touch 4G et iPad 1, mais cela pourrait changer dans un avenir proche d’après le développeur qui est actuellement en cours d’optimisation du titre.

Olivier B.





(Version testée : 1.1 sur iPhone 5)



ARC Squadron sur iPhone de type Shoot'em up édité par Psyonix Studios. Pour un joueur. Prix : 0,89 €. Note : 4 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM