Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-07-20 00:00
review/iPhone

Towers N’Trolls


Towers N’ Trolls est la première création du nouveau studio Ember Entertainment. Ce nom ne vous dit sans doute rien, et c’est normal. Sachez simplement qu’il est composé d’anciens développeurs de jeux tels que Toy Soldiers ou bien encore Baldur's Gate: Dark Alliance. Pas trop mal comme références.

Pour leur premier jeu donc, les développeurs de Towers N’ Trolls ont opté pour un tower defense, genre très en vogue depuis trois ans sur iPhone et iPad. Pour se démarquer, le titre a pour lui une superbe réalisation graphique et sonore, un univers bien à part et… c’est à peu près tout, ce reste étant très classique. Ce qui n’est pas bien grave car ce qu’il fait, Towers N’ Trolls le fait bien.

Ici, aucun scénario en guise de mise en bouche, on passe directement à l’action. Vous l’aurez néanmoins compris à la vue des quelques images qui accompagnent ce test, Towers N’ Trolls vous plonge dans un monde envahi par des trolls et autres créatures grotesques. A la tête d’une coalition d’humains, vous devez utiliser les ultimes ressources à votre disposition pour construire des tours et défendre villes, villages et châteaux. On s’amuse franchement, le look des trolls n’y étant pas étranger. Chapeau bas aux graphistes donc, qui ont su insuffler à ce titre une véritable personnalité.

Nous ne nous attarderons pas sur le détail du gameplay, qui est commun à tous les jeux du genre. Les monstres, qui arrivent par vagues, suivent un tracé prédéfini. On place ses tours offensives le long de ce tracé, de la manière la plus judicieuse qui soit, en fonction des caractéristiques de ces dernières. Balistes, catapultes, tours givrantes (qui ralentissent la progression ennemie) et autres, le choix n’est pas extraordinaire mais permet tout de même quelques subtilités stratégiques. De temps à autres, une créature tuée laisse tomber un joyau que vous devez vous empresser de ramasser : une fois votre stock d’armes spéciales épuisé (tonneaux explosifs, nuages de gaz toxique, etc.), ils vous permettront d’en acheter d’autres. Mais ceci, en quantités très limitées puisque le stock de pierres précieuses est remis à zéro dans chaque nouveau niveau.

La structure des cartes proposées est intéressante bien que, là encore, très classique. Ce n’est que vers le troisième monde (sur six) que les choses se compliquent un peu. Dans tous les sens de l’expression à vrai dire. En effet, si Towers N’ Trolls est proposé gratuitement, seuls les deux premiers mondes sont accessibles. Pour obtenir les quatre autres, il faut passer à la caisse. Toutefois, un DLC global permet de tout acquérir pour la somme de 3,99 €.
Au vu de toutes les qualités présentées par Towers N’ Trolls, c’est une somme qui se justifie à notre avis. Vous en aurez pour un sacré paquet d’heures de jeu ne serait-ce que pour le mode Campagne. Après, il y a aussi une quantité non négligeable de défis auxquels vous pourrez vous frotter, sans compter l’un ou l’autre mode de jeu secondaires. Notez, enfin, que le jeu est régulièrement mis à jour avec de nouveaux contenus, les développeurs ayant à cœur de maintenir l’intérêt de leur titre à un niveau élevé. Plus de 300 000 joueurs ont répondu à l’appel de la guerre des trolls, pourquoi pas vous ?

Olivier B.





(Version testée : 1.7 sur iPhone 4)




Towers N’Trolls sur iPhone de type Tower defense édité par Ember Entertainment. Développé par Ember Entertainment. Pour un joueur. Prix : 0 €. Note : 4 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM