Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-03-19 22:57
review/iPhone

Mass Effect Infiltrator


Alors qu’Electronic Arts parvient à générer un incroyable buzz autour de la sortie de Mass Effect 3 sur Xbox 360 et PlayStation 3, le jeu Mass Effect Infiltrator nous parvient de manière bien plus discrète sur iPhone et iPad. Pourtant, la branche mobile du géant américain a fourni des efforts considérables pour cette exclusivité mobile (temporaire ?).

Pour être plus précis, ce n’est pas EA Mobile qui a fourni les efforts de développement, mais le studio Iron Monkey. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est responsable des meilleurs titres édités par Electronic Arts : Need For Speed Shift, Mirror's Edge ou bien encore Dead Space. Un gage de qualité qui place donc ce Mass Effect Infiltrator sous les meilleurs auspices. Heureusement, aucun rapport avec le très mauvais Mass Effect Galaxy ! (lire notre test)

Mass Effect Infiltrator est un épisode entièrement nouveau. Vous y jouez le rôle d'un agent de Cerberus dissident, alors que le commandant Shepard combat les Moissonneurs à travers la galaxie. Randall Ezno - c'est le nom du nouvel héros - se rebelle contre son employeur à qui il a fourni jusqu'à présent des cobayes extraterrestres pour des expériences illégales. Son objectif - le vôtre -, porter à la connaissance de l’Alliance les agissements de Cerberus et détruire l'organisation. Tout un programme ! Bien évidemment, la société ne va pas se laisser faire et va employer les grands moyens pour faire disparaître Randall Ezno de la galaxie.

Beau comme sur Xbox 360
Concrètement, nous avons affaire à un third person shooter. L’aspect RPG, tout comme le scénario, est ici volontairement mis en retrait. Pour cela, les fans de la série pourront être un peu déçus. Mais ils ne s’en apercevront pas tout de suite car ce que l’on remarque dès les premiers instants de jeu, c’est la réalisation technique, avec des graphismes dignes d’une... Xbox 360. Ni plus, ni moins ! La 3D est riche, fluide et très détaillée tandis que les textures sont particulièrement lumineuses. De plus, malgré la répétitivité de l’action, comme nous le verrons plus loin, les environnements sont très variés. Du grand art.

Le système de jeu est assez simple : on progresse de niveau en niveau - des checkpoints en réalité - dans ce qui n’est autre que de grands couloirs plus ou moins complexes avec parfois quelques embranchements optionnels. Les très nombreux éléments de décors peuvent servir de planque à Randall. Très pratique pour se mettre à « canarder » au bon moment un ennemi à portée. Dès lors, on passe en « mode visée » avec une caméra rapprochée qui permet de mieux « locker » la cible. Comme nous sommes sur iOS, il n’y a pas de miracle question précision et les développeurs ont inclus d’office une aide qui stabilise automatiquement le viseur sur la cible lorsqu’on est sur le point d’y arriver. C’est un peu de la triche mais, franchement, avec des contrôles 100 % virtuels, c’est une triche tout à fait bienvenue.

Déplacement erratiques
Sur le papier, tout ceci est fort convainquant. Mais les déplacements du personnage sont parfois erratiques et, dans le feu de l’action, on se retrouve rapidement à faire n’importe quoi, comme par exemple foncer sur un ennemi alors que l’intention première était de se protéger derrière un mur... Et ce n’est clairement pas un manque d’entraînement ! Ajoutons à cela que la difficulté est mal dosée et à l’arrivée, on est forcément un peu frustré pour un jeu d’un tel calibre. Mais on s'accroche... Autre problème : lors d’un moment « clé », il n’est pas rare de devoir choisir entre épargner ou exécuter un personnage important. Malheureusement, ce choix n’a aucune incidence réelle sur le déroulement de l’aventure. De même pour les dialogues : tout est automatisé et aucun choix n’est possible.

Pour parachever ce tableau aigre-doux, le système d’évolution du personnage est loin de nous avoir convaincu. En effet, si les crédits gagnés permettent d’améliorer par exemple son équipement, le niveau des prix dans la boutique est bien trop élevé. Deux solutions alors : (re)jouer pour gagner plus, ou passer à la caisse pour du DLC, avec des packs allant jusqu’à... 39,99 €. Rien d’obligatoire certes, mais pour un jeu vendu à 5,49 €, c’est un peu fort de café !

Connectivité iOS/Mass Effect 3
Deux derniers points à évoquer. Le premier est la connectivité proposée entre Mass Effect Infiltrator et Mass Effect 3. En effet, il est possible, dans le jeu mobile, de rassembler des informations de valeur et de les récupérer dans Mass Effect 3 par le biais de son compte Origin (la plate-forme communautaire et de téléchargement Electronic Arts) afin de disposer de davantage de ressources de guerre et améliorer ses chances de réussite dans le combat final. Un petit bonus sympathique.

Le second point concerne la compatibilité du titre : il vous faudra un minimum un iPhone 3GS, un iPad ou un iPod Touch 3 de 16 Go pour le faire tourner. Et si vous êtes l’heureux propriétaire d’un iPhone 4S, d’un new iPad ou d’un iPod Touch 4, vous en tirerez le meilleur !

Olivier B.





(Version testée : 1.0.2 sur iPhone 4)




Mass Effect Infiltrator sur iPhone de type Action édité par EA Mobile. Développé par Iron Monkey. Pour un joueur. Prix : 5,49 €. Note : 3 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM