Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2011-09-07 00:00
review/Nintendo 3DS

The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D


Le moins que l'on puisse dire, c'est que Nintendo n'a pas pris beaucoup de risques en proposant l'adaptation sur 3DS de son hit The Legend of Zelda : Ocarina of Time, sorti la première fois sur Nintendo 64 en 1998. En effet, le jeu est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps. Et, disons le tout de suite, cette adaptation n'altère rien de ce qui a fait ses qualités.

L'univers merveilleux de Link
Particulièrement bien équilibré, une foule de points se potentialisent pour faire de The Legend of Zelda : Ocarina of Time une expérience ludique singulière, palpitante, en un mot : unique. Le monde merveilleux d'Hyrule est aussi riche et vaste qu'intrigant. Les mêmes lieux changent selon qu'on les visite de jour ou de nuit, et que Link soit enfant ou adulte. C'est une manière subtile d'augmenter la « taille » du monde à explorer tout en conservant un environnement qui reste familier pour le joueur.

On y croise régulièrement des personnages à l'identité forte, sources d'une foule de petites quêtes secondaires. L'air de rien, elles favorisent habilement la flânerie dans ce monde onirique. Car tout est récompensé dans The Legend of Zelda : Ocarina of time 3D, même la flânerie. Grâce à un grand nombre de secrets dissimulés ça et là, avec une myriade de petites salles secrètes à découvrir sous une pierre ou derrière un buisson, chaque effort du joueur est récompensé. Cela se fait en l'absence totale de système de points d'expérience, permettant ainsi à la difficulté de rester toujours bien calibrée. Votre personnage évolue pourtant, pas en level, mais avec une barre de vie qui augmente et un équipement qui progresse. Aussi et surtout grâce à une foule de paramètres n'apportant qu'un meilleur confort de jeu. Vous pouvez ainsi porter plus de bombes ou de flèches. Rien de véritablement handicapant pour le joueur qui n'aura pas su trouver telle salle secrète ou accompli telle quête secondaire. Ainsi, aucun risque que votre personnage ne devienne surpuissant parce que vous vous êtes simplement égarés à « taillader » des monstres à tour de bras.

The Legend of Zelda : Ocarina of Time varie énormément les plaisirs : une traversée de la plaine d'Hyrule à cheval sur le dos d'Epona, un défi de tir à l'arc ou une partie de pêche sont autant de plaisirs simples et agréables que l'on se surprend à apprécier, après une victoire sur un donjon éreintant par exemple. La quête principale de Link est passionnante, poussant au sommet de son genre le genre du donjon-RPG, grâce à des labyrinthes mixant subtilement combat, réflexion, exploration et plates-formes. Un cocktail qui a toujours fait la force la série.

La bande sonore est tout simplement magnifique : grandiose, chaleureuse et intense. Elle souligne toujours les grands moments du jeu, les rendant encore plus gratifiants : vous êtes le héros d'une grande aventure épique.

Les plus de cette version 3DS
Le relief est un véritable plus dans l'appréhension de The Legend of Zelda : Ocarina of Time. C'est vrai que l'effet 3D donne parfois l'impression d'être en face d'un mur en carton peint, mais parfois seulement. Passer en relief, c'est aussi malheureusement faire chuter la résolution de l'image - le framerate, lui, ne varie pas - au point de faire apparaître un aliasing assez fréquent sur un jeu dont la 3D date tout de même de 1998. Cela renforce le côté daté aux graphismes : quelques arêtes particulièrement marquées et quelques carrés d'herbe bien cubiques ça et là... Mais il faut se souvenir qu'il y avait aussi de l'aliasing sur Nintendo 64 et le rendu final reste très satisfaisant et propice à l'immersion. Au final, on prend l'habitude d'activer l'affichage 3D à chaque fois... que l'on ne doit pas économiser la batterie.

L'interface des commandes a été repensée. Le bouton L sert de visée avec verrouillage automatique ou pour réorienter la caméra comme le faisait Z sur N64, R active le bouclier. Le bouton multiple C du pad Nintendo 64 est remplacé par les boutons X et Y, mais aussi des boutons virtuels I et II sur l'écran tactile inférieur accessibles au pouce droit. L'équivalent de ces boutons virtuels existe aussi pour le pouce droit, commandant la discussion avec votre fée, Nävi, et l'utilisation de l'ocarina. Le reste de l'écran inférieur est dédié à la carte qui n'encombre donc pas l'écran supérieur où est visualisée l'action. Un système d'onglets permet de naviguer dans l'inventaire. La visée avec l'arc, le grappin et la fronde peut s'ajuster avec le gyroscope en bougeant sa console. Le stick analogique peut aussi contrôler le curseur, mais mieux vaut alors rester le plus immobile possible.

Dans les donjons, le nouveau système de petites grottes secrètes permet de visualiser Link en train de traverser les points-clés du niveau et vous montrant ainsi quelques pistes sur la façon de franchir les obstacles sans pour autant tout dévoiler. On peut aussi voir ces visions oniriques lorsque l'écran affiche Game Over, juste avant de relancer sa partie. Consulter ces visions est bien sûr complètement facultatif.

Un nouveau mode
Enfin, outre la Master Quest - qui permet de refaire l'aventure avec des niveaux inversés en « miroir » et des ennemis « redistribués » - le jeu contient un nouveau mode permettant de se battre directement contre tous les boss. Un seul petit bémol à cette version mobile : il faut prévoir de longues sessions de jeux d'au moins une heure pour que la partie soit plaisante, ce qui peut fonctionner dans le train ou l'avion, mais pas vraiment dans les transports en commun de ville qui offrent des sessions de jeu trop courtes.

The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D n'a rien perdu de sa superbe en passant sur 3DS. Un achat indispensable d’autant plus qu’il s’agit de l’un des jeux 3DS bénéficiant le plus des avantages de la 3D en relief. Il est à lui seul une excellente raison de se procurer la console pour les joueurs qui ne l'ont pas déjà fini sur une autre plate-forme. Les autres savent déjà quelle pépite ils voudront, ou non, retrouver...

Fabrice A.










The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D sur Nintendo 3DS de type Action/RPG édité par Nintendo. Pour un joueur. Prix : 45 €. Note : 5 sur 5




Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM