Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2011-04-06 23:19
review/Nintendo 3DS

Splinter Cell 3D


La première déception avec cet opus 3DS de Splinter Cell, c'est quand on découvre qu'il s'agit non pas d'un épisode original conçu pour exploiter au mieux la nouvelle console portable de Nintendo, mais du portage de Splinter Cell Chaos Theory sorti sur PS2, Xbox et PC en... 2005 !

La toile de fond de cette aventure est fidèle à la série dans son ensemble : vous êtes un espion, agent d'Echelon 3, et devez résoudre une crise politique majeure histoire d'éviter une nouvelle guerre mondiale. Le scénario peine à nous impliquer, peut-être de part son classicisme. A moins que ce ne soit dû à cette façon de vous parler de cette nouvelle technologie fictive futuriste - puisque l'histoire se déroule en... 2007. On a du mal à y croire et elle n'apparaît que comme un prétexte très artificiel. De toutes façons, on est là pour l'infiltration, alors on fonce... en restant accroupi, bien entendu !

Une meilleure immersion mais en intérieur
La 3D relief apporte un plus indéniable à cette vue à la troisième personne. On aborde mieux la profondeur et tout l'environnement de notre agent avec lui, sans perte apparente de qualité. Le réglage de la profondeur est ici binaire : ou il y en a, ou il n'y en a pas, peu de différences entre les différents intermédiaires, contrairement aux menus de la 3DS.
Un constat amer et de taille : l'horreur des reflets. Ce sont de réels ennemis, obstacles à la perception du relief. Le problème est que l'écran de la 3DS, au revêtement brillant, attire indiscutablement. Or, la lumière est l'ennemi de la furtivité nécessaire à l'agent Fisher. Il en résulte que l'ensemble du jeu est très sombre, ce qui renforce la présence des reflets. C'est alors à vous de choisir : ou vous jouez dehors avec votre caméra à fusion quasiment en permanence, ou vous devez aller à l'intérieur dans un endroit où la luminosité ambiante est moins forte.

Une réalisation graphique un peu datée
Force est de constater que les textures sont pauvres et que les marches d'escalier sont nombreuses. On attend clairement mieux de cette 3DS. Face à cette prestation graphique décevante, on sera d'autant moins indulgent envers ces temps de « chargements » vraiment longs. Et pour cause : il y a des chargements avant de pouvoir accéder aux chargements ! N'y avait-il pas moyen d'optimiser tout cela sur une console à support cartouche ?
Autre point négatif à relever : la caméra, qui joue parfois des tours, refusant obstinément de se mettre en arrière du personnage. Pas de surprise côté animation, elle est globalement bonne. Enfin, sur le plan sonore, outre les classiques bruitages et musiques d'ambiance de la série, on a droit à un doublage en français de qualité, ce qui arrive assez peu souvent sur console portable.

Un gameplay adapté
L'autre déception de ce Splinter Cell 3D Edition se situe au niveau du gameplay. On savait bien que tôt ou tard on regretterait l'absence d'un deuxième stick analogique. C'est bien le cas ici. Le stick analogique à gauche sert à déplacer votre avatar et les boutons X, Y, A et B, disposés en croix, font donc office de bouton de direction pour la caméra. C'est donc moins efficace et moins confortable qu'un vrai stick ou même une vraie croix, néanmoins, cela fonctionne. La croix disposée sous le stick à gauche sert, elle, à s'accroupir, sauter, se plaquer au mur, comme en ont l'habitude les connaisseurs de la série.
L'écran tactile sert à la fois de menu d'armes et de boutons contextuels. On s'agace régulièrement de ces zones tactiles dont la surface est un peu petite pour de grands doigts, ce qui occasionne des loupés parfois fatals face aux ennemis. Enfin, les boutons L et R servent à tirer mais aussi au corps-à-corps, pour assommer ou tuer les ennemis.

Quid de l'intérêt ?
Le circuit est très jalonné. Vous aurez peu de liberté dans votre trajectoire globale. Néanmoins, votre arsenal est suffisamment varié pour que vous ayez du choix au moment de neutraliser les différents gardes : pistolet avec silencieux, sniper à distance, fusil à pompe, grande explosive, mine murale... ou, enfin, le grand classique du couteau silencieusement enfoncé entre les côtes. Finalement, on s'amuse bien, tenu en haleine par dix niveaux assez longs. On passe de l'ordre de 12 à 15 heures sur le jeu, ce qui n'est pas si mal. Après ? Pas grand-chose pour vous faire ressortir la cartouche : simplement la possibilité de refaire chacune des missions dans le niveau de difficulté souhaité. Pas de multi-joueurs en coopération non plus. Un peu maigre !

En attendant mieux, Splinter Cell 3D Edition assure le service minimum pour plaire à ceux qui ont manqué Chaos Theory à l'époque. Les autres retireront probablement un point à la note globale.

Fabrice A.







Splinter Cell 3D sur Nintendo 3DS de type Action édité par Ubisoft. Développé par Ubisoft. Pour un joueur. Prix : 45 €. Note : 3 sur 5






Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM