Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2011-01-17 00:00
review/iPhone

Need for Speed Hot Pursuit


Avec Need for Speed Hot Pursuit, Electronic Arts revient aux sources de la série. Des courses, des poursuites chauffards/police endiablée et... du fun ! Une production presque sans faute de la part de la division mobile du géant américain.

Ce qui est intéressant, avec la déclinaison de la série Need for Speed sur les iPhone, iPod Touch et iPad, c’est que chaque nouvel épisode se renouvelle suffisamment pour nous donner envie de jouer. Need for Speed Undercover se présentait sous la forme d’un jeu typé arcade façon bad boy, avec toutes les jolies pépées qui vont avec, tandis que Need for Speed Shift jouait un peu plus la carte de la simulation de conduite, avec des sensations plus réalistes à la clé. Need for Speed Hot Pursuit, quant à lui, revient à la course pure et dure. Des tracés qui font office de « couloirs » sur les bords desquels on peut rebondir, avec un seul et unique objectif : aller toujours plus vite et plus fort. Exit le tuning poussé ! Ici, les passages au garage se limitent à changer la couleur de la carrosserie et à admirer vos nouveaux bolides acquis sous tous les angles.

L’occasion de se rendre compte que le moteur 3D de Need for Speed Hot Pursuit est bien fichu. Les possesseurs d’iPhone 4 bénéficieront d’une version Retina de toute beauté, comme il se doit pour toute production de ce calibre en 2011. Pour autant, ce n’est pas la panacée puisque l’épisode Shift nous a semblé plus abouti techniquement, avec plus d’effets à l’écran simultanément ainsi qu’un luxe de détails sur les bords de piste vraiment remarquable. Quoi qu’il en soit, on est clairement dans le haut du panier sur iPhone. L’animation est fluide 99 % du temps (nous avons décelé ça et là de très rares ralentissements brusques et inexplicables) et les contrôles parfaits, très précis avec l’inclinomètre. On regrettera simplement que les drifts, ces fameux dérapages contrôlés, soient assez mal étudiés et qu’ils ne servent pas à recharger sa barre de nitro.

Les premières courses s’enchaînent avec une facilité déconcertante, le jeu se prenant en main instantanément. Pour autant, les deux carrières qui vous sont proposées (l’une du côté pilote, l’autre du côté police) ne sont pas si simples que cela et, souvent, vous serez bloqués dans une mission proposée. Pas pour des raisons de pilotage, mais parce que votre bolide n’est pas assez puissant. Dès lors, il faut retenter des courses déjà réussies en améliorant votre performance et en espérant ainsi engranger plus d’argent : les voitures se débloquent ainsi automatiquement, par paliers.

La différence de conduite entre chaque bolide est sensible. Selon la course, vous disposerez d’options de jeu qui pourront faire toute la différence : « booster » pour une accélération fulgurante et pour forcer les barrages de police, lâcher de flaque d’huile pour faire perdre le contrôle à un adversaire, brouilleur pour échapper aux forces de l’ordre, etc. Du côté des flics, c’est un tout autre arsenal qui est à leur disposition : lancer de herses, envoi d’une impulsion électromagnétique pour détruire tout système électronique des conducteurs délinquants, etc. Un jeu très arcade, nous vous le disions, qui procure réellement son lot de sensations. Amusant : il est même possible d’effectuer un virage brusque à 180° en faisant glisser son doigt vers le bas de l’écran et en braquant brusquement. Une possibilité que l’on n’utilisera pas très souvent car radicale... La durée de vie du titre est honorable avec ses deux principaux modes de jeu évoqués (composés en tout de plus de 40 missions - ce qui est pas mal - et de 15 véhicules à débloquer - c’est peu !) ainsi que du multi-joueurs, uniquement en local malheureusement. C’est le gros point noir de ce titre : on ne comprend pas pourquoi EA Mobile ne fait pas cet effort de proposer le jeu en ligne. Et puisque l’on est au chapitre des incompréhensions, pourquoi le développeur s’obstine à ne pas vouloir rendre ses jeux compatibles avec l’une des plates-formes communautaires disponibles ? Le Game Center, au hasard... Car décrocher des succès qui ne sont associés à aucun compte est d’un intérêt proche de zéro pour le joueur passionné. A bon entendeur...

Olivier B.





(Version testée : 1.0.2 sur iPhone 4)




Need for Speed Hot Pursuit sur iPhone de type Course édité par Electronic Arts Mobile. Pour 1 à 4 joueurs. Prix : 3,99 €. Note : 4 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM