Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2010-03-04 00:00
review/iPhone

Castle Frenzy


Avec Castle Frenzy, Gameloft tente de concurrencer l’excellent Knights Onrush de Chillingo. Deux jeux qui mêlent un peu de tower defense, mais surtout beaucoup d’action.

Alors que Knights Onrush joue la carte de la 2D cartoon, Gameloft a décidé d’utiliser celle de la 3D. Le résultat est plutôt réussi. D’un jeu à l’autre, le principe reste le même : vous devez défendre votre château de vagues d’assaut ennemies toujours plus nombreuses et plus puissantes. Pour ce faire, vous avez... vos doigts. Saisissez les soldats ennemis, projetez-les dans les airs, secouez-les dans tous les sens... Vous pourrez même les sacrifier pour récupérer un peu d’énergie magique - elle vous permettra, avec une bourse également bien remplie, d’acheter des options de défense.

Disons que ces dernières se classent en deux catégories. Les options de défense totalement « inertes » (comme des portes dotées d’un meilleur blindage) et celles qui peuvent être activées du bout de vos petits doigts boudinés : l’hydre vorace, la boule de feu, la boule de glace ou bien encore le griffon qui fera office de formidable massue. Chacune de ces options de défense peut-être « upgradée » sur plusieurs niveaux. Elles sont sympathiques à utiliser, mais l’on regrette rapidement qu’il n’y en ait pas quelques-unes de plus.

Parties tendues
Castle Frenzy est un jeu nerveux, très nerveux. Au fil des vagues d’assaut, vous allez devoir développer vos réflexes et apprendre à analyser rapidement une situation. Le gobelin de service peut être tué de toutes les manières possibles. Mais il n’en est pas de même avec les magiciens par exemple, qui possèdent le pouvoir de clouer aux sols leurs alliés, de sorte que vous ne puissiez plus vous en saisir. Dès lors, il faut viser juste et tuer l’empêcheur de fracasser en rond. Une autre astuce : les sangliers de combats sont redoutables mais, s’ils perdent leur cavalier, ils rebroussent aussitôt chemin au pas de course, pour faire un carnage dans les rangs adverses. Pratique, et en plus cela rapporte un petit pécule supplémentaire en bonus. Mais les possibilités ne s’arrêtent pas là : il est aussi possible, par exemple, d’attraper une boule d’énergie lancée par un magicien pour la retourner contre l’ennemi. Vous avez envie de quelque chose de plus radical ? Pas de problème : tracez une sorte de zig zag sur l’écran, cela enverra un éclair mortel sur les mécréants qui se pressent à vos portes. Dans la confusion, avec Castle Frenzy, mieux vaut ne pas faire dans la dentelle.

A noter, enfin, que le jeu utilise la plate-forme communautaire Gameloft Live, avec plus de 25 succès à la clé, pour un total de 2 000 points. Ces derniers sont assez faciles à obtenir, il vous suffira de finir le jeu une fois pour en décrocher une grosse partie, ce qui représente deux petites heures de jeu (c’est peu et c’est finalement là bien le seul point noir du titre). Après, on reviendra de temps à autres pour quelques parties pour gagner le reste, bien que Castle Frenzy ne bénéficie pas d’une replay value extraordinaire.

Olivier B.





(Version testée : 1.0.8 sur iPod Touch 8 Go)




Castle Frenzy sur iPhone de type Tower defense édité par Gameloft. Pour un joueur. Prix : 0,79 €. Note : 3 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM