Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2008-11-25 00:00
review/PSP

Super Stardust Portable



Après avoir fait plaisir aux fans de shoot’em up nerveux sur PlayStation 3, Super Stardust nous fait l’honneur d’un passage sur PSP, dans une version spéciale. Le jeu de tir de Housemarque marque (sans aucun mauvais jeu de mot) le retour d’une légende que les plus vieux d’entre vous connaissent peut-être : Stardust, publié en 1993 sur Atari STE et Amiga, et sa suite encore plus percutante, Super Stardust, commercialisé quant à elle en 1995 sur Amiga 1200, CD32 et PC. Un titre poussiéreux et éculé ? Loin de là ! Le développeur finlandais nous prouve, avec brio, qu’il est parfaitement possible de marier un genre presque antique et la puissance brute des consoles d’aujourd’hui.

Car Super Stardust, c’est avant tout le clone d’un shoot’em up antédiluvien : Astroids, de 1979 ! On y contrôler un vaisseau qui se déplace à 360°, dans une zone de jeu fermée, sensée représenter la surface d’une planète (que l’on peut donc joindre de part et d’autre). Deux dangers pour vous : les aliens et les météorites, qui apparaissent, aussi bien l’un que l’autre, dans un désordre total. Attention à ne pas être au mauvais endroit, au mauvais moment ! Pour vous aider, une sorte de « zone d’impact » apparaît, juste avant l’apparition d’un obstacle quelconque. A vous de vous déplacer à temps, ou même de fuir. Car Super Stardust Portable introduit une nouveauté de taille : le turbo impact (touche L) qui permet d’accélérer un coup brusque dans la direction choisie et de devenir indestructible quelques instants. Cette nouvelle option permet de changer de style de jeu, entre une approche traditionnelle (moi vois, moi tire) et une approche un peu plus « bourrine », façon bélier.

Côté armement, on est servi juste ce qu’il faut. Il est possible de zapper assez simplement d’une arme à une autre, avec du tir concentré (ice spliter), du tir à large balayage (rock crusher), du tir à laser (cold melter) et, bien entendu, la traditionnelle bombe totale, disponible en quantités très limitées. Si l’on déplace son vaisseau avec le [/i]stick analogique, les tirs s’orientent avec les quatre boutons d’action. C’est assez déroutant au premier abord mais, avec un peu d’entraînement, cela permet de filer dans une direction et de tirer dans le sens opposé, par exemple.

[i]Super Stardust Portable
est particulièrement réussi sur le plan technique. Lorsque l’on pense que c’est un jeu proposé à prix « mini »... Certains jeux commerciaux devraient en prendre de la graine ! Les graphismes sont entièrement en 3D, même si cela se joue sur un plan 2D. Ultra détaillés, ils devraient flatter votre rétine, tout particulièrement lorsque les gros météorites explosent sous vos tir et qu’ils se scindent en une multitude de projectiles, moins volumineux, certes, mais plus rapides. L’animation ne faiblit jamais, même lorsqu’il y a une centaine d’objets affichés simultanément à l’écran.

Le jeu propose une durée de vie acceptable vu le genre (et surtout, vu son prix), avec trois modes : Arcade, Planète et Impact. Rien d’original là-dedans, puisque vous aurez simplement cinq planètes à défendre et à débloquer, avec autant de boss. Seul le mode Impact (exclusif à la PSP) propose un challenge renouvelé, avec l’obligation d’utiliser le turbo impact pour s’en sortir, les tirs classiques étant désactivés. Que du bon, n’hésitez pas un seul instant !

Olivier B.










Super Stardust Portable sur PSP de type Shoot'em up édité par Housemarque. Pour un joueur. Prix : 7,99 €. Note : 5 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM