Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2006-04-20 22:13
review/Nintendo DS

Animal Crossing : Wild World




Inclassable et sans réelle finalité, Animal Crossing : Wild World avec son concept aussi libertaire ne peut que diviser, le rendant autant addictif pour certains que profondément ennuyeux pour d’autres.

Le jeu débute par l’arrivée en taxi dans votre nouvelle bourgade où vous attend une habitation modeste, mais dont vous êtes loin d’être propriétaire. En effet, cette dernière correspond à une dette dont vous devez vous acquitter auprès du commerçant attitré de la ville. Pour ce faire, il faudra rendre service au magasin local, revendre fruits et coquillages que vous récolterez ou encore spéculer sur le cours du navet. Une fois votre dû rempli, une nouvelle créance correspondant à l’agrandissement de votre logis vous sera d’office attribuée, et ainsi de suite. La poésie qui se dégage de ce microcosme est donc, malheureusement, vite rattrapée par un des fondamentaux de toute société : l’argent.



En parallèle, des activités moins lucratives ne manqueront pas, profitant de l’ergonomie de la DS vous pourrez collectionner, pêcher, écrire, décorer ou tout simplement observer l’évolution perpétuelle de votre environnement. On peut regretter cependant que toutes les actions se réalisent de la même manière, d’un simple double-clic de stylet et que le micro intégré à la console ne soit pas exploité. De même, la mise en place de raccourcis aurait été judicieuse afin éviter d’ouvrir le menu à chaque action.



Côté réalisation, graphismes colorés, musique entraînante et animation simple mais efficace peuvent résumer le titre. Le côté enfantin, et quelque peu dépouillé, de l’ensemble peut déplaire mais ne gâche en rien l’immersion. Jamais la subjectivité n’a d’ailleurs été si importante dans un jeu, aussi bien pour la « customisation » de votre avatar qu’au niveau de la communauté dans son ensemble : création du drapeau et de l’hymne de la ville, passé et futur de cette dernière seront entre vos mains, sans oublier la nécessité de tisser un lien social avec vos voisins, ce qui ne sera pas de tout repos. Ménager leur susceptibilité et créer des atomes crochus avec ces derniers reste la pierre angulaire du titre.



Animal Crossing : Wild World montre tout son intérêt en Wi-Fi. Sans compter les nombreux cadeaux téléchargeables, vous pourrez rendre visite et partager des tranches de vie avec des joueurs du monde entier, à condition d’avoir le code ami de la personne. Cette existence virtuelle s’apprécie donc dans la durée, le jeu proposant des rendez-vous, des événements selon les saisons (grâce à la prise en compte de l’horloge interne), tout en laissant chacun évoluer à son rythme comme dans la vraie vie, sauf qu’ici bas l’argent ne tombe pas des arbres.

Toa






Animal Crossing : Wild World sur Nintendo DS de type Inclassable édité par Nintendo. Pour 1 à 4 joueurs. Prix : 40 €. Note : 3 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM