Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-11-16 00:00
review/T�l�phones

Assassin’s Creed 2



Le désormais culte Assassin’s Creed nous revient dans un deuxième volet mobile ! Déjà, pour le premier opus, Gameloft avait délivré une expérience de jeu quasi sans faute en nous proposant – loin de la renversante version Xbox 360 – une aventure sous la forme d’un jeu de plates-formes, à l’action trépidante. Pour Assassin’s Creed 2 mobile, l’éditeur français reprend la formule, en un peu mieux.

L’aventure d’Assassin’s Creed 2 se découpe en neuf niveaux distincts, aux objectifs variés : assassinats, évasions, sauvetages, récupération d’information... Cela prend concrètement la forme de combats à l’épée sur les toits de Venise (mais aussi de Florence et Forli), d’infiltration (un peu plus présente dans cet épisode) avec des phases de progression dans les airs ou caché, par exemple dans des buissons ou derrière les danseurs d’un bal, mais aussi de courses, lorsqu’il faut s’échapper d’un endroit sans tomber ni se fracasser le crâne 10 mètres plus bas. Vous aurez également le droit à quelques phases de « tir », aux commandes d’une machine volante créée par votre ami, l’illustre Léonard de Vinci.

Le scénario reprend les grandes lignes de la version à venir sur consoles de salon, Xbox 360 et PS3 : vous incarnez Ezio (et non plus Altair), dont les parents ont été assassinés. Ce dernier apprend par la suite qu’il est l’un des descendants d’une longue lignée d’assassins, aux compétences hors pair. Il décide donc d’utiliser ces dernières dans une longue quête, pour assouvir sa vengeance. Le tout se déroule en 1486.

Un scénario qui tient sur un bout de chiffon, chose qui n’a finalement pas grande importance dans le cas présent puisque, sur mobiles, la mise en scène est très limitée. On se concentre donc immédiatement sur l’action, rondement menée. Ezio répond au doigt et à l’œil. Les passages délicats (sauts de corniche en corniche, etc.) sont gérés avec le désormais habituel système de contrôles semi-automatique de Gameloft, ce qui nous épargne une bonne dose de frustration inutile. Du coup, la seule difficulté réside dans la rapidité de l’action et le [/i]timing de certaines commandes à saisir à un moment donné (par exemple, après un saut, appuyer sur la touche [i]5 au dessus de la tête d’un ennemi pour le finir « proprement », etc.). On sera également amené à utiliser différentes armes, qui conviennent mieux à certaines situations, à faire de la course à cheval, etc. Voilà pour le « topo » général.

Techniquement, on est un petit cran au-dessus du premier épisode, avec des graphismes un peu plus détaillés et plus fins. On regrettera simplement l’utilisation d’une palette de couleurs assez terne, ce qui lasse un peu à la longue. Mis à part cela, c’est rapide et fluide. Cela se gâte sérieusement du côté sonore, avec une musique qui n’en est pas vraiment une (très courte, le jeu est la plupart du temps muet) et des effets sonores de mauvaise qualité. Du coup, on préfère couper le son dès les premières parties, pour se concentrer sur d’autres sensations, plus satisfaisantes.

Olivier B.





(Jeu testé sur Nokia N95)




Assassin’s Creed 2 sur T�l�phones de type Plates-formes édité par Gameloft. Pour un joueur. Prix : 5 €. Note : 4 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM