Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

vers Pirates Mag

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-11-05 00:00
review/iPhone

Dungeon Hunter


Il commence à y avoir du monde sur le créneau du hack n’ slash sur iPhone/iPod Touch, puisqu’après un Underworlds un peu léger et un Zenonia juste bon, c’est désormais à Gameloft de tenter sa chance dans cette quête du Graal : adapter une formule qui aura fait le succès d’un certain... Diablo.

Deuil pathologique
Alors que le prince doit épouser sa fiancée, elle meurt subitement. Il n’a alors de cesse de la faire revenir et se lance dans tous les rituels connus du royaume pour la ressusciter. Au moment où il y parvient, elle s’empare d’un poignard et le lui plante dans le cœur. C’est alors le début du règne des puissances maléfiques. A votre tour ressuscité par les fées, vous, le prince, allez devoir ramener la paix dans votre royaume en assassinant la reine, qui n’a plus rien à voir avec votre bien-aimée.

My character is rich
Vous pourrez donc choisir de jouer un guerrier (costaud), un brigand (agile) ou un magicien. Au coup d’épée de base se rajoutent votre sélection de trois sorts - avec le magicien - ou coups spéciaux avec les autres personnages. Ils sont accessibles tout de suite grâce aux boutons virtuels dédiés. Un quatrième sort est disponible pour tous les types de personnages, lancé par la fée qui vous accompagne. Il aura pour intérêt de toucher tous les ennemis proches de vous, consommant peu de magie, mais se rechargeant lentement. Les commandes de Dungeon Hunter sont simples : touchez là où vous voulez aller et utilisez les boutons virtuels pour les différents coups.

Durant votre périple, vous serez amenés à ramasser de l’or ainsi que différents objets que vous pourrez utiliser ou revendre. Un marchand vous proposera d’acheter des potions de vie ou des armes. Malheureusement, les objets proposés à la vente seront nettement moins intéressants que ceux magiques que vous pourrez trouver. Une fois le plein de potions fait, on revend ses armes trouvées pour stocker de l’or... qui ne servira donc à rien.

Prestation en demi-teinte
Graphiquement, la prestation 3D de Dungeon Hunter avec sa vue isométrique aérienne est assez inégale. Certains monstres et boss sont plutôt jolis et bien animés, tandis que d’autres créatures comme ces visqueux font honteusement ressortir les angles de leur contour. Certaines salles sont richement décorées, mais, la plupart du temps, les niveaux apparaissent un peu ternes, assez dépouillés (comme ce violet uni et fade faisant le contour du pont). Chaque couloir ressemble plus au précédent. Finalement on est assez loin de la richesse graphique offerte par un Hero of Sparta, du même développeur.

L’animation supporte mal un grand nombre d’ennemis et il en résulte donc des ralentissements. Par ailleurs, les finitions ne sont pas toujours très bonnes comme en témoignent les nombreux bogues : le jeu se gèle régulièrement dans certains niveaux ce qui devient rapidement agaçant, à d’autres endroits ce sont carrément les boutons virtuels qui disparaissent de l’écran, vous laissant incapable de vous défendre. On pourra prendre un dernier exemple, celui du lancer du sort de Terre par une fée, qui laisse persister un disque de terre sous vos pieds qui apparaît en bordure de niveau.

La bande son est, elle, de qualité, et souligne bien l’action avec des airs proches de ceux offerts par les références du genre : tantôt grandiloquentes comme échappées d’un opéra de Carl Orff, tantôt d’inspiration celtique dans les villages. Souvent riche en bruitages ou voix, on l’appréciera davantage avec les écouteurs qu’avec le haut-parleur.

Dungeon Hunter ou comment rallonger artificiellement la durée de vie
La durée de vie de Dungeon Hunter est assez longue. Il faudra compter plus de 14 heures pour finir l’aventure principale, sans les missions secondaires. Mais, en réalité, elle est difficile à évaluer en raison de plusieurs artifices. D’abord, la sauvegarde automatique quand vous quittez l’application : elle vous fera reprendre au tout début du niveau où vous étiez. Si vous jouez régulièrement par petites sessions, il faudra fréquemment retraverser chaque niveau. Ensuite, les temps de chargement sont assez longs entre chacun. Retourner chez le marchand prendre quelques potions implique de supporter deux temps de chargements complets et de refaire le niveau depuis le début ! Enfin, les ralentissements évoqués précédemment n’arrangent pas nos affaires, puisqu’il n’est pas rare de se faire cerner et de ne pas pouvoir utiliser une potion en temps voulu, votre personnage étant encore en train d’exécuter le coup demandé quelques secondes plus tôt. Une fois mort, vous recommencez le niveau... au début ! Dommage, car à la longue, ça agace pas mal et altère le plaisir de l’aventure.

Le meilleur, mais sur iPhone/iPod touch seulement
Au final, Dungeon Hunter se révèle être le plus abouti et le plus intéressant des hack n’ slash disponibles à ce jour sur iPhone, mais une fois de plus, compte tenu des points négatifs soulevés, il ne restera pas dans les mémoires des fans du genre. En particulier ceux qui jouent sur différentes plates-formes et qui auront goûté aux joies des ténors du genre.

Icebraf





(Version testée : 1.4.0 sur iPhone 3G)




Dungeon Hunter sur iPhone de type Action/RPG édité par Gameloft. Pour un joueur. Prix : 5,49 €. Note : 3 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM