Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-09-25 00:00
review/iPhone

Blades of Fury



Ce qui frappe d’emblée, avec Blades of Fury, c’est la haute qualité de la réalisation pour un jeu iPhone. Les personnages sont finement modélisés avec un niveau de détail important et une animation irréprochable. Ils apportent de la diversité tant dans leur style de combat, leur style vestimentaire que dans leurs armes blanches. Outre des personnages hauts en couleurs et stylés dans leur présentation, l’impression de l’immensité de la tâche accomplie par les développeurs apparaît encore plus dans les décors heroic fantasy enchanteurs, qui offrent, ici un jeu de transparence, et là de superbes effets de lumière comme on en voit rarement sur le téléphone à la pomme. On dénote quelques idées originales comme cette arène sur la selle d’un énorme dragon volant. Le tout est efficacement souligné par une bande son digne des grands péplums, ponctuée par des bruitages de qualité.

Evidemment tout dans la réalisation et le design de ce jeu de baston 3D rappelle Soulcalibur dont il s’inspire très largement. Les personnages tant dans leur allure que dans leurs attitudes (Machiavel ressemble beaucoup à Voldo, Arthur à Siegfried, Elwyn à Ivy…) évoquent ceux du hit de Namco avec cette tendance à habiller les personnages féminins dans des bikinis de combat. Il faut d’ailleurs remarquer que l’animation des seins, qui passionnent les fans de Soulcalibur, est ici inexistante, puisqu’ils sont complètement immobiles. Semblent également empruntés à la série fétiche de Namco : le type d’armes utilisé (à de rares exceptions près comme l’arme de Elwyn par exemple), les modes de jeu et le design des arènes dont certaines sont aussi ouvertes - permettant de remporter la victoire en en éjectant l’adversaire.

Le mode Histoire emmènera chaque personnage à la recherche de la puissante armure diabolique dans une quête de pouvoir. Les liens entre chacun des personnages dessinent leur histoire personnelle dans cette quête. Autant dire que, comme d’habitude dans les jeux de baston, ça ne vole pas très haut et la mièvrerie est à l’honneur, notamment au cours de l’échange de vannes entre les combattants qui précède chaque combat - une tradition qui a la dent dure dans le genre. Heureusement cet aspect, dispensable, n’est pas déterminant sur la qualité du jeu. Sont également disponibles des modes Arcade, Survie et Entraînement.

Chaque personnage dispose de coups verticaux et horizontaux, une garde pour parer les coups et un bouton spécial pour les super coups magiques. Ces derniers utilisent une jauge de magie, juste en dessous de la barre de vie. Elle se remplit en donnant ou, plus rapidement, en recevant des coups, manière de compenser un peu la supériorité d’un combattant sur un autre. Selon le temps passé à concentrer la magie votre puissance pourra être de trois niveaux, le dernier vidant complètement la jauge dans un déluge de coups dévastateur faisant bien perdre à votre ennemi environ deux cinquièmes de sa vie. A condition toutefois que votre ennemi ne contre pas le coup, bien prévenu par les trois secondes que votre personnage passe, figés et entourés d’effets de lumière en concentrant sa magie. Enfin, l’une des nouveautés de Soulcalibur 4 a été reprise ici : certains coups pourront briser l’armure de votre ennemi, offrant ainsi le visage de ceux qui combattent masqué et diminuant leur capacité à encaisser les coups suivants. Techniquement, il s’agit là encore d’une belle prouesse sur smartphone.

Sur iPhone/iPod Touch, LA question que tous les fans de jeux de baston se posent est celle de la maniabilité. Sous le pouce gauche : le désormais classique stick analogique virtuel de chez Gameloft fonctionne bien. Pour les coups, deux types de configuration sont proposées ici. La première consiste à faire glisser son doigt sur l’écran, un trait horizontal de la droite vers la gauche - autrement dit de l’ennemi vers son avatar ce qui n’est pas si intuitif - et un trait vertical de haut en bas pour un coup vertical quitte à ce que votre personnage l’effectue lui du bas vers le haut ! Enfin, il existe un bouton virtuel pour les super coups. A noter que pour parer il suffit de toucher l’écran. Pendant que vous parez, vous pouvez avec le stick vous baisser ou sauter (vers le haut sur le stick). Sauter - ou se baisser - n’est donc pas très intuitif puisqu’il faut coordonner deux actions pour un saut et en rajouter une troisième pour un coup en l’air.

La deuxième configuration est plus simple : quatre boutons virtuels pour le coup vertical, l'horizontal, le super coup et parer. Sauter demande alors également deux actions : parer et vers le haut. Même chose pour s’accroupir, ce qui constitue vraiment un gros bémol à la maniabilité par ailleurs excellente. Autant le dire tout de suite, les boutons virtuels sont plus rapides à maîtriser et fluidifient nettement mieux le jeu dans le gameplay actuel, une pression s’effectuant logiquement plus vite que faire glisser son doigt.

Peut-être que le glisser aurait été intéressant si en promenant notre doigt on dirigeait la pointe de l’arme enchaînant facilement les coups, mais ce n’est pas le cas.

Les habitués du genre auront intérêt à commencer le jeu en mode difficile voir très difficile, car le jeu de baston 3D de Gameloft offre un défi trop peu relevé en mode normal. Il faudra environ quatre heures pour finir le mode histoire et débloquer les quatre personnages supplémentaires portant à un honnête total de 10 le nombre de combattants. Heureusement, pour rallonger la durée de vie, vous pourrez jouer contre vos amis, mais seulement en local par Bluetooth ou Wifi. Raison de plus pour craquer pour cet excellent Blades of Fury parfaitement réussi, et à qui il ne manque vraiment qu’un mode versus en ligne.

Icebraf








(Version testée : 1.0.6 sur iPhone 3G)




Blades of Fury sur iPhone de type Combat édité par Gameloft. Pour un joueur. Prix : 5,49 €. Note : 5 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM