Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-07-15 00:00
review/N-Gage

Les Sims 3



Avec un bon mois de retard sur toutes les autres versions, Les Sims 3 nous arrive enfin sur N-Gage. Une adaptation finalement sans surprise de la part d’Electronic Arts Mobile qui, comme toujours, se contente du service minimum sur la plate-forme de jeu de Nokia en proposant un portage direct de la version Java. Passage en revue d’une grosse déception.

Votre vie est ennuyeuse ? Vivez par procuration ! Première étape : créez votre Sim, un personnage virtuel. En ce qui concerne le physique, on a une dizaine de paramètres à disposition que ce soit pour lui-même ou ses vêtements. Pour le caractère, on a six types principaux, qu'on affinera à l'aide de cinq traits à choisir parmi une liste de dix. Au final, on peut avoir, par exemple, un Sim gentil ou paresseux, qui sera en plus timide ou bavard. Sa vie peut commencer ! Enfin, façon de parler, car il est adulte dès le départ... Et il va devoir se créer une vie sociale de toutes pièces.

L'aventure commence à la maison. Dès le début, vous comprenez qu'il faudra répondre à des besoins vitaux (manger, dormir, se laver...) ou non (acheter un nouvel écran de télévision géant...). Bien sûr, il faudra gérer le budget pour cela... et travailler ! Cobaye humain pour un laboratoire par exemple, ça vous dit ? Et aussi, il vous faudra vous occuper de « votre » vie sociale : rencontrer les autres personnages qui - gérés par l'ordinateur - vivent leur propre vie de leur côté. On pourra discuter avec, s'en faire des amis (ou des ennemis...). Les choix de sujets abordés sont plutôt clairs et récurrents : on aura la possibilité d’aborder une personne de manière neutre, amicale ou menaçante... Lancer quelques blagues à la volée qui seront plus ou moins appréciées. Parler de jardinage, avec le même effet, selon le profil de vos interlocuteurs. Enfin, votre Sim pourra (devra...) s'occuper. Les programmeurs ont prévu de pêcher, de cuisiner (avec la possibilité, par exemple, de faire ses emplettes d’ingrédients à la supérette du coin), de jardiner (avec un petit choix de graines et semences), de réparer des choses...

Les habitués de la série retrouveront avec plaisir les Sims. Pour les autres, l’aspect technique de cette version N-Gage en rebutera plus d’un. L'interface prend la forme d'une liste qui apparaît à l'écran et propose les différents choix disponibles, par exemple quand on souhaite interagir avec un autre personnage. La représentation graphique de la « vie » est en 3D isométrique. C’est plutôt terne, les personnages ont un aspect un peu bizarre. Bref, ça ne vole pas très haut. Les Sims 3 se paie même le luxe d’être plus moche que Les Sims : Permis de Sortir édité sur N-Gage de première génération en... 2004 !

Quand on passe en mode carte pour aller d'un endroit à l'autre dans le quartier, on pourra regretter un personnage qui devient rikiki à l'écran. Il faut alors « attraper » avec le curseur d’autres liliputiens (personnages) pour les aborder. Ce n’est parfois pas évident lorsqu’ils sont en déplacement, à pied ou en voiture. Si l’aspect visuel est très moyen, la partie sonore, elle, est carrément médiocre. On a le droit à quelques airs qui s’activent à des moments précis, mais aucune musique d’ambiance en cours de partie. Les bruitages sont rares. On aurait aimé le bruit d’une porte qui s’ouvre, de l’eau qui coule sous la douche... La vie des Sims parait bien morne dans ces conditions !

Pour couronner le tout, les fonctions spécifiques de la N-Gage ne sont absolument pas exploitées. Oui, vous pouvez faire une croix sur un quelconque mode de jeu en ligne ! C'est tout juste si l'on a le droit à un affichage supplémentaire en mode paysage. Quand aux défis à remplir pour obtenir des points N-Gage, ils consistent essentiellement à participer à telle activité, acheter tel objet, faire rire ou agacer un Sim, en rendre un jaloux... Ennuyeux au possible et surtout, pénible : il y a des dizaines de petits défis de ce genre et il n’est possible d’en avoir que quatre en cours à la fois. Si bien que si vous accomplissez un geste qui remplira les conditions d’un défi, mais que ce dernier n’était pas activé au bon moment, il ne se passera rien.

Bref, vous l’aurez compris : au prix de 7 €, Les Sims 3 est à fuir sur N-Gage. Préférez lui sa version iPhone (7,99 €, les possesseurs N-Gage auront une attaque en comparant ces deux versions) ou encore mieux, PC !

Olivier B.





Jeu testé sur Nokia N95




Les Sims 3 sur N-Gage de type Simulateur de vie édité par Electronic Arts Mobile. Pour un joueur. Prix : 7 €. Note : 2 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM