Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-04-07 00:00
review/Nintendo DS

MySims Party



Après MySims et MySims Kingdom, Electronic Arts revient à la charge avec MySims Party sur Nintendo DS. Le principe de la série réside dans un astucieux mélange entre le célèbre Les Sims que l’on ne présente plus et le très fun Animal Crossing. Le joueur se trouve projeté dans le corps d’un personnage - qu’il aura au préalable eu le plaisir de personnaliser - dans un monde amusant et haut en couleurs.

Mais revenons-en à l’épisode qui nous intéresse en particulier : MySims Party. Ici, l’action se déroule dans une petite ville perdue et pratiquement dépeuplée de toute âme, au grand regret des quelques habitants encore présents. L’objectif paraît alors très clair : la réhabilitation des lieux devra s’opérer par l’organisation d’une succession de festivals qui ne manqueront pas de rameuter la populace et qui trouvera dans notre chère petite ville le cadre de vie idéal. Concrètement, ces festivals sont prétextes à amener le joueur à réaliser une suite de mini-jeux dont le nombre et la difficulté augmenteront progressivement, à chaque nouvel évènement. Au fur et à mesure que la ville se repeuple, de nouveaux lieux deviennent accessibles et il sera alors possible de rendre visite aux nouveaux arrivants.

La quarantaine de mini-jeux proposée permet de disposer d’un large choix, même si le tour est rapidement effectué. Le gameplay, quant à lui, se résume à sa plus simple expression : appuyer sur les touches A, B, X ou Y affichées à l’écran pour réaliser des dribbles de football, former un bouquet en faisant glisser les fleurs correspondantes à l’aide du stylet, appuyer simultanément sur L et R pour taper des mains, etc. Chacune des fonctionnalités de la portable de Nintendo est ainsi judicieusement utilisée.

Si la plupart des mini-jeux se révèlent très simples et répétitifs, certains se détachent tout de même du lot (Roi du jonglage, Star de air-guitare,…). C’est vers ces jeux que le joueur se tournera par la suite dans le mode Mini-jeu, afin de battre ses propres records. On regrettera que les consignes fournies avant chaque mini-jeu manquent parfois de clarté et ce n’est qu’en jouant qu’on en découvre réellement les subtilités. Autre point sensible du titre : l’intelligence artificielle. En effet, si le mode Facile permet d’accéder très aisément à la victoire, dés que l’on passe en mode Normal, mieux vaut vraiment s’accrocher. Dommage que les niveaux de difficulté n’aient pas été plus judicieusement échelonnés.

La patte graphique propre à la série fait une fois de plus son effet : c’est coloré et les personnages, avec leur petite bouille si caractéristique, sont des plus attachants. Le public visé - les plus jeunes d’entre nous - sera à coups sûr charmés. Dommage que le constat soit plus mitigé en ce qui concerne les mini-jeux. En effet, dans la plupart des cas, les graphismes sont plutôt pauvres, ils se limitent au strict minimum. Pour camoufler ce point faible, le second écran illustre l’action par une scenette en 3D. Mais notre attention se porte tout de même sur l’écran principal... L’ambiance sonore, quant à elle, est plutôt agréable, bien que les musiques soient assez répétitives.

En définitif, MySims Party est un party-game d’assez bonne facture à réserver aux plus jeunes joueurs qui se seront lassés, par exemple, de Mario Party DS, un titre qui lui reste un poil supérieur.

avseth







MySims Party sur Nintendo DS de type Party Game édité par Electronic Arts. Pour 1 à 4 joueurs. Prix : 30 €. Note : 3 sur 5







Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM