Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-03-11 22:51
review/N-Gage

Resident Evil : Degeneration



La N-Gage se paie le luxe d’un épisode du célèbre Survival Horror Resident Evil entièrement original. Cet épisode, Degeneration, nous arrive en même temps que l’anime éponyme. Un film pas fantastique, pour être franc, alors c’est avec une certaine appréhension que l’on débute l’aventure de ce Resident Evil : Degeneration.

Une aventure très largement portée sur l’action, avec une représentation tout en 3D et une vue à la troisième personne. L’action prend place sept ans après la tragédie de Racoon City. Un crash d’avion, un aéroport envahi pas des morts vivants... L’histoire se répète, dans un cadre bien différent de ceux que l’on a connu jusqu’à présent, même si les objectifs ne diffèrent pas vraiment : trouver des cartes d’accès pour progresser, trouver des survivants, en soigner certains... Vous ferez même trois rencontres successives avec le célèbre boss Tyran. On ne sait pas trop ce qu’il vient faire ici... Mais qu’importe, il faut le dézinguer à coups de magnum, fusil à pompe, et autres joyeusetés.

L’inventaire est géré comme dans un Resident Evil classique, à la différence près qu’il est simplifié. Les objets (éléments de décors, plantes de soins, etc.) sont peu nombreux. Les contrôles, quant à eux, sont également simples et se limitent principalement à se déplacer ou à effectuer une action (tirer, actionner un levier, etc.). Techniquement, le bilan est assez mitigé. Certes, il est plutôt rare de voir débarquer sur mobiles un jeu de ce calibre et tout en 3D qui plus est. Mais le rendu n’est pas entièrement satisfaisant pour autant, avec des textures ternes, répétitives jusqu’à l’excès et, surtout, des personnages grossièrement modélisés. Ce qui au final, ne nuit pas vraiment au plaisir de jeu. L’ambiance sonore est assurée par une petite mélodie de qualité moyenne, terriblement répétitive mais étonnamment... flippante.

Comptez trois heures pour finir l’aventure en mode de difficulté Normal, pour une première partie. Un peu court, certes, mais une fois le jeu terminé on a réellement envie de recommencer, en particulier pour obtenir tous les succès proposés par le jeu en remplissant les divers objectifs proposés : upgrader toutes les armes au maximum, trouver tous les trésors, terminer le jeu en moins de 45 minutes... Oui, c’est possible !

Olivier B.





Jeu testé sur Nokia N95




Resident Evil : Degeneration sur N-Gage de type Action/aventure édité par Capcom. Pour un joueur. Prix : 10 €. Note : 3 sur 5





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM