Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2011-03-08 12:24
news/Nintendo 3DS

[News] Nintendo pourrait bloquer à distance les 3DS des joueurs qui piratent


[Pockett.net] – Les magasins d'occasion sont déjà prêts à racheter des consoles 3DS aux joueurs. A cette occasion, la boutique japonaise Enterking a émis un avertissement relayé et traduit en anglais par nos confrères de Go Nintendo.

Les conditions d'utilisation indiquant que « dans le cas où vous utiliseriez un équipement illégal ou non approuvé par Nintendo ou si vous feriez une modification non approuvée par Nintendo, il y a une possibilité que la Nintendo 3DS ne démarre plus suite à une mise-à-jour », le magasin explique qu'il « refuse de racheter des consoles dont l'activité enregistrée montre l'utilisation d'équipements illégaux ou non approuvés ». Car la console conserve en mémoire la liste des cartouches utilisées, ce qui permet d'échanger des données avec un autre joueur qui possède les mêmes jeux lorsqu'on le croise dans la rue, c'est le Street Pass.

Dès la présentation à la presse japonaise, nous avions supposé que c'est par la connexion Wifi permanente que s'effectueraient les mises-à-jour censées lutter contre les pirates. On aurait pu imaginer, comme pour les mises-à-jour successives du système de la Nintendo DSi, que seule l'utilisation d'accessoires considérés comme pirate aurait été bloquée... jusqu'à mise-à-jour de ces accessoires par leurs concepteurs. Ou de bloquer une copie de jeu si les cartouches contiennent un numéro de série en mémoire et que plusieurs numéros identiques sont détectés au même moment sur les serveurs de Nintendo. De là à transformer la console en appareil aussi inerte qu'une « brique », il y a un grand pas. Nintendo osera-t-elle le faire volontairement ? Est-ce qu'une telle destruction virtuelle à distance est légale dans tous les pays ? Rappelons que ces dispositifs permettent également de jouer à des jeux créés par des amateurs et ce, en tout légalité dans certains pays, au nom de l'interopérabilité.

On pourrait aussi imaginer que les concepteurs de ces dispositifs rendent leurs créations furtives, par exemple cachées sous le nom d'une autre cartouche ou capables d'effacer seules leur trace dans la mémoire de la console. Comme à chaque fois qu'une console est piratée, on peut supposer que les premiers dispositifs seront des bidouilles utilisant une petite faille découverte ici ou là dans un jeu. Mais, plus tard, ce sera la clef de cryptage de la console qui sera découverte, l'écosystème sera alors totalement ouvert. Ainsi, récemment, Sony a voulu banir les joueurs ayant une PlayStation 3 modifiée. Une fois la clef en mains, les pirates ont non seulement pu réactiver leur accès au système, mais également banir des joueurs innocents !

P.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM