Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2010-04-26 00:18
news/PSP

[News] L'affaire Metal Gear Solid: Peace Walker/Famitsu/Konami fait scandale


[Pockett.net] - Nous attendions avec une certaine impatience la sortie du jeu Metal Gear Solid: Peace Walker sur PSP. Malheureusement, il semblerait que le dernier jeu phare en date de Konami va beaucoup faire parler de lui et pas pour de bonnes raisons. Et voilà que l'on reparle des liaisons dangereuses entre la presse et les éditeurs de jeux vidéo...

L'affaire Metal Gear Solid: Peace Walker est partie du site Internet Kotaku.com, dont l'équipe s'est étranglée à la lecture du dernier numéro en date du magazine Famitsu. Il s'en est suivi, dans la foulée, de la publication d'un article intitulé Ne faites pas confiance aux notes de ce magazine. Un peu corsé, comme titre ? A vous de juger.

Famitsu, le magazine japonais n°1, vient de publier son test de Metal Gear Solid: Peace Walker, en attribuant au jeu de Konami la note exceptionnelle de 40/40. Chose qui n'est arrivée que 16 fois depuis 1986 (et, curieusement, six fois en 2008-2009). Jusque-là, rien d'anormal dira-t-on, peut être que le jeu mérite réellement cette note-là. Mais là n'est pas le fond du problème.

Car dans cette affaire, il y a un réel et important conflit d'intérêt. L'ancien rédacteur en chef du magazine Famitsu, Hirokazu Hamamura, apparaît dans des publicités à l'effigie du jeu, aussi bien sur papier que sur un site Internet de Konami. Il est, au Japon, une figure connue, et à même de promouvoir un titre bien au-delà des colonnes de son ancien titre de presse. Vraiment ancien ? Pas tout à fait, puisqu'il est aujourd'hui président de la société Enterbrain, qui édite, entre autres, un certain Famitsu... C'est incroyable et pourtant, ce mélange d’un genre douteux est bien vrai.

En réaction à ce déballage médiatique, Famitsu a adressé une lettre à Kotaku Japan (dont nous ne connaissons pas encore la teneur, les deux Kotaku étant gérés par deux sociétés distinctes). Dans la foulée, Kotaku Japan a également été contacté par Konami, qui lui a signifié que le site n'était plus invité à un événement de lancement du jeu, chose qui était planifiée à l'origine. De là à conclure que Kotaku a mis le doigt là où cela fait mal... Il n'y a qu'un pas à franchir.

Nous vous tiendrons informés des futures évolutions de cette affaire, s’il y a lieu.







Source : Kotaku


Olivier B.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM