Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-10-31 14:15
news/N-Gage

[News] Nokia abandonne (encore) la N-Gage et trahit une fois de plus les joueurs


[Pockett.net] - Tout le monde s'y attendait, mais personne ne voulait vraiment y croire : pour la seconde fois, Nokia abandonne la N-Gage ! Au plus grand mépris des développeurs qui avaient investi la plate-forme en fournissant des efforts conséquents. Mais aussi au plus grand mépris des joueurs qui ont investi leur argent dans ce système. Un véritable fiasco.

La N-Gage première du nom aura sans doute été l'un des plus grands flops de l'histoire du jeu vidéo. Avec sa politique erratique, ses différents changements de caps, une image de marque qui fut la risée des joueurs du monde entier (en raison de la mode du side talking initiée par une erreur de conception grotesque : il fallait téléphoner avec l'appareil sur la tranche), la console de jeu de Nokia est restée dans les mémoires pour de bien mauvaises raisons. Pourtant, elle n'était pas dénuée de points positifs pour les connaisseurs, avec des titres d'excellente qualité, en particulier en fin de vie.

A la rédaction de Pockett Videogames, lorsque Nokia a annoncé sa « N-Gage 2.0 », nous nous sommes longtemps interrogés sur l'intérêt de soutenir une telle plate-forme. Avant d'être des journalistes, nous sommes avant tout des joueurs, et les promesses non tenues par Nokia nous avaient rendus particulièrement méfiants. Las, nous avons décidé de donner une seconde chance à la marque. Il en a résulté des centaines d'articles N-Gage : actualités, tests, interviews...

La plate-forme N-Gage que nous connaissons aujourd'hui sur mobiles N-Series est bourrée de bonnes idées, avec son système communautaire développé. Mais elle est également handicapée par des lourdeurs effarantes : séries de bogues en folie, manque de réactivité de la part de Nokia (lorsqu’il y en a une !)... Tout ceci aura véritablement fait fuir les quelques milliers de joueurs intéressés. Oui, nous parlons bien de milliers : si Nokia n'a jamais dévoilé de chiffres de ventes, nous n'avons pu que constater que, pour les jeux proposant des parties on-line, seuls quelques dizaines, voire centaines de joueurs se réunissaient. Le record a été observé pour Creatures of the Deep, avec un classement mondial de près de 10 000 joueurs... Un chiffre absolument ridicule pour la meilleure vente N-Gage de l'année 2008. Au final, seulement 48 jeux auront été commercialisés sur la dernière N-Gage. A comparer aux 20 000 jeux annoncés par Apple sur iPhone et iPod Touch...

Dès cet été, cela a commencé à sentir le roussi pour la N-Gage. Nokia, qui n'était déjà pas très brillante, a cessé quasiment toute communication autour de la plate-forme. Malgré les propos rassurants de responsables Nokia, personne n’était dupe. Les licenciements d’une grande partie de son personnel N-Gage auront achevé d’enfoncer le clou. Il y aura bien eu un regain d'espoir au mois d'octobre, avec la sortie inattendue de quatre jeux (Dirk Dagger and the Nuclear Zeppelin, Powerboat Challenge, Mega Monsters et EA Sports : Tiger Woods PGA Tour), mais il s'agissait en fait de « liquider » les stocks de jeux avant l'annonce officielle d'abandon qui est survenue aujourd'hui. Les autres titres qui étaient annoncés seront purement et simplement annulés, ou bien sortiront dans la boutique Ovi (pas tous, pour d’absurdes histoires de licences – Nokia semble incapable de les négocier ou de les renouveler toutes et ce, même pour les jeux déjà existants), sans doute sous une forme simplifiée et sans toutes les options de jeu N-Gage. Nokia parle de 12 jeux qui étaient encore en développement.

Concernant les jeux existants, ils seront disponibles à le vente jusqu’à 2010, inclus. Il en va de même pour les options de jeu on-line ou communautaires, qui disparaîtront à cette date. Et ensuite... Rideau ! Les serveurs seront débranchés. Nokia n'a pas les moyens de payer l'électricité et la connexion Internet associée ? Pis, en cas de plantage de votre téléphone, vous ne pourrez plus réinstaller vos jeux. Visiblement la société n'a que faire de satisfaire les clients qui lui ont fait confiance...

Et, d'ailleurs, pourquoi ne pas avoir passé le système N-Gage en open source comme la société l'a fait avec son système d'exploitation Symbian pour lui permettre de survivre éventuellement plus longtemps ?

Nokia a aujourd'hui perdu toute sa crédibilité sur le marché du jeu vidéo mobile. De tous les professionnels que nous avons rencontrés ces derniers mois, aucun n'a montré de réelle de motivation à travailler dans ce secteur avec le géant de la téléphonie. En apparté, nombre d'entre eux nous avaient déjà confié qu'il avait été un véritable calvaire de travailler avec Nokia et sa N-Gage.

Cette fois, Nokia essaie de nous vendre son Ovi Store, comme un nouveau départ en matière de jeu vidéo mobile. Disons le tout de suite et sans aucune langue de bois : nous n'y croyons pas un seul instant.


Source : Blog officiel N-Gage


Olivier B.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM