Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2009-01-30 22:22
interview/Divers

[Interview] Tout sur les prochaines consoles de jeux Videojet


A côté des DS de Nintendo et des PSP de Sony, il existe une autre gamme de consoles portables dans les magasins : les PDC de Videojet. Derrière ce nom et son slogan « audio video games » anglophones se cache en réalité une société française. Pierre Thomasse, son responsable marketing, nous a présenté les prototypes des prochaines machines.

Pockett.net : Pouvez-vous nous présenter votre société ?
Pierre Thomasse : Videojet a une vingtaine d'années. Au début, notre activité était la vente de petits jeux LCD (nous en avons toujours au catalogue !). Cette activité s'est ensuite diversifiée avec le son, c'est-à-dire les lecteurs CD pour enfants, par exemple. Entre-temps, nous avons lancé diverses consoles de salon ou consoles portables.

Pockett.net : Quelle est votre actualité en la matière ?
Pierre Thomasse : Nous allons lancer au début de l'été 2009 la portable PDC Evolution, dont la principale nouveauté sera la présence d'un détecteur de mouvement. Elle intégrera 10 ou 20 jeux dans un premier temps, je ne pense pas qu'on aura le temps d'en développer plus d'ici sa sortie. La console sera probablement proposée autour de 70 euros.


En juillet, nous devrions commercialiser la PDC Touch, qui outre l'accéléromètre, propose un écran tactile de 3,5 pouces de diagonale (2,5 pouces pour les modèles classiques précédents). Elle intègrera 60 jeux, dont 30 optimisés pour le nouveau matériel et 30 nouveaux de la gamme classique. La puissance passera de 16 à 32 bits, avec une mémoire de 8 Mb, ce qui permettra des jeux 3D. La machine permettra aussi de lire des musiques au format MP3, des vidéos MP4 et des livres interactifs avec des dessins et une voix qui pourra épeler les mots, par exemple. Un port USB permettra de la relier à un ordinateur pour télécharger du contenu, et il y aura aussi un port pour mémoires SD. La console intègrera, enfin, un appareil photo (résolution non communiquée) et, comme tous les modèles précédents, une sortie pour un affichage sur une télévision. Quatre couleurs de coque seront disponibles : rose, bleue, banche et noire. Le prix sera entre 100 et 150 euros.
D'ici là, nous lançons de nouveaux modèles de PDC avec des licences Batman et Totally Spies, comme nous avons déjà fait avec Oui-Oui. Il y a aussi un modèle Sega Megadrive qui intègre 20 jeux Sega. Pour ces modèles sous licence, nous avons mis un écran plus petit, ce qui permet de proposer un prix plus bas.

Pockett.net : Ce modèle Sega Megadrive nous rappelle la Pocket Gear lancée en France par Madcow au salon IDEF 2006...
Pierre Thomasse : Pour ce modèle, commercialisé par notre société depuis deux ans, nous agissons en tant qu'importateur seulement. Le fabricant est une société chinoise qui a acquit les droits des jeux auprès de Sega.


Pockett.net : Et du côté des consoles de salon ?
Pierre Thomasse : Nous avons lancé en 2008 la Kiu, une console avec une manette sans fil et cinq jeux de sport intégrés qui s'adresse aux enfants entre 4 et 8 ans. Les ventes ont été bonnes pour une première année de lancement, et les consommateurs très satisfaits du produit. Son prix public varie entre 59 et 89 euros selon les enseignes pour le modèle rose ou bleu. Ce prix devrait baisser à l'arrivée des nouveaux modèles orange et vert. Les cinq jeux seront remplacés par de nouveaux titres. Et, cette fois, il y aura un port cartouches pour en rajouter, car les gens ne voudront sans doute pas collectionner les consoles dans leur salon. Les cartouches coûteront 20 euros, pour trois à cinq jeux. Elles seront assez grosses, adaptées aux enfants. Nous prévoyons de développer dix nouveaux jeux par an. La gamme sera aussi enrichie d'accessoires, comme un tapis de danse (prévu à 50 euros avec son jeu) et une guitare.

Pockett.net : Les sociétés comme Nintendo essayent de vendre leurs consoles le moins cher possible et se rattrapent ensuite avec les jeux. Vous, vous faites un peu le contraire...
Pierre Thomasse : Notre concept est de vendre nos consoles avec les jeux intégrés allant de 30 à 100, cela dans un but de différenciation sur le marché.

Pockett.net : Quelles sont les spécifications techniques de vos consoles (microprocesseur, mémoire, etc.) ?
Pierre Thomasse : On ne communique pas là-dessus. Clairement, on n'est pas à la pointe sur le plan technique, mais pour nous le but est de proposer des produits avec lesquels nos clients s'amusent. Désormais nous contrôlons toute la chaine, de l'idée au produit final, le matériel, le logiciel... Nous avons une équipe de 150 développeurs en Chine, mais cela reste un travail immense de mettre autant de jeux dans les consoles. Car nous ne travaillons avec aucun éditeur.


Pockett.net : On avait déjà soulevé ce décalage technique en étudiant vos consoles de salon d'il y a une dizaine d'années, la Super Moto Interactive TV par exemple (technologie 8 bits). Mais surtout, nous avons depuis toutes ces années une question posée à votre société et restée sans réponse : les jeux intégrés dans ces anciennes consoles ressemblent à des jeux pour la NES de Nintendo, aux graphismes près... Copie ?
Pierre Thomasse : C'est possible, je ne saurai pas vous dire. A l'époque, nous n'étions pas constructeur mais simplement importateur. Les Chinois sont très forts pour maquiller des jeux... En tout cas, nous n'avons jamais eu de problème avec Nintendo. Il faut dire aussi que nos volumes n'étaient pas extraordinaires comparés aux siens.

Pockett.net : Des fabricants de consoles (Game Park par exemple) ont permis à des clients calés en informatique de créer leurs propres jeux, les meilleurs se retrouvant parfois édités. Pourquoi ne pas rendre vos consoles ouvertes et diffuser les outils de développement au public ?
Pierre Thomasse : On n'y a pas pensé, mais c'est une idée sympathique, on va l'étudier !

Pockett.net : Quelles sont vos ventes ?
Pierre Thomasse : Tout ce que je peux vous dire c'est que nous avons eu une progression à deux chiffres de notre chiffre d'affaires. On espère faire encore mieux en devenant référencés chez les grandes surfaces spécialisées (Fnac, Virgin, etc.). Depuis l'année dernière, nous commençons aussi à aller sur d'autres marchés européens. Nous avons diffusé des publicités à la télévision depuis deux ans (l'année dernière sur TF1) et nous avons un projet de bornes de démonstration en magasins. On a aussi fait appel à une agence de presse, c'est nouveau. On est petit, tout cela est un investissement important.

Pockett.net : Une anecdote pour terminer ?
Pierre Thomasse : La France doit se réjouir (même si la production est faite en Chine) d’avoir un acteur français sur un créneau habituellement occupé par les Japonais.

P.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM