Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Switch

logo du site
[accueil]  [chercher]


2006-12-18 14:45
news/PSP

[News] Scandale autour d’un faux site de joueur mis en place pour la PSP de Sony


[Pockett.net] – Sony avait fait mettre en place un faux site de joueurs pour promouvoir la PSP. Une plaisanterie qui a été perçue comme une tromperie par de nombreux vrais joueurs.



En novembre 2005, la rédaction de Pocket Videogames expliquait que Sony avait payé des personnes pour qu’elles postent des informations commerciales dans des forums Internet sans révéler qu’elles étaient payées pour cela. Voici une nouvelle démonstration de cette pratique douteuse.

Tout semble partir d’un commentaire posté sur Kotaku. On y apprend l’existence d’une vidéo (aujourd’hui effacée) dans laquelle un jeune chante en rap son désir d’avoir une PSP pour Noël. Mais tout sonne faux : le vocabulaire à la fois trop branché et trop marketing, la réalisation un peu trop propre... La vidéo amène au site alliwantforxmasisapsp.com. Sa curiosité éveillé, un membre du forum Something Awful découvre que le propriétaire du nom de domaine est Zipatoni. Une société de communication qui travaille, entre autre, pour Sony.

Levée de boucliers chez les internautes qui s’estiment trompés. Les commentaires assassins pleuvent dans les forums, ils ironisent sur l’échec commercial relatif de la PSP. Dans un premier temps, Sony modifie le site alliwantforxmasisapsp.com et y publie un texte où la société reconnaît les faits. Dans un second temps, le site est complètement purgé. Dans une interview à Next-Gen, David Karraker, le responsable des relations presse de Sony Computer Entertainment America déclare « Le buzz et le marketing viral sont une pratique courante dans l’industrie. Dans ce cas, SCEA a loué les services d’une agence extérieure pour créer un site "underground" et humoristique sur la PSP pour les vacances. La plaisanterie du site n’est pas ressortie comme nous l’attendions et nous avons depuis apporté des modifications ». Quant à Zipatoni, elle s’est refusée de commenter l’affaire.

Hasard de calendrier, quelques jours plus tôt, la Federal Trade Commission (FTC) s’opposait au marketing sournois : pour elle, lorsqu’une personne conseille un produit ou un service, elle doit indiquer clairement les liens qu’elle a avec. Selon une récente étude d’Ipsos, 34 % des internautes européens peuvent renoncer à un achat après avoir lu des commentaires négatifs dans un blog. A l’inverse, des commentaires positifs renforcent le choix de 52 % des internautes européens. Les Français, en particulier, sont beaucoup plus influençables avec des taux de 44 et 62 % respectivement.

Article issu du forum ACBM.
Olivier A.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Switch

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM