Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2006-12-01 00:06
news/T�l�phones

[News] Mediaplazza : les pièges de l’affiliation mobile ou comment travailler pour rien


[Pockett.net] – Pendant plusieurs mois, le magazine puis le site Pocket Videogames ont affiché des publicités pour les services mobiles de Mediaplazza (sonneries, logos, jeux...). Un travail qui ne sera jamais payé, puisque la société en question a décidé entre-temps d’imposer unilatéralement de nouvelles clauses contractuelles qui l’exonère de verser l’argent dû.

La société Mediaplazza (groupe Jet Multimédia) propose des sonneries, des logos et des jeux pour téléphones mobiles. Les médias (magazines, télévisions, sites Internet...) peuvent devenir affiliés, c’est-à-dire diffuser des publicités pour la société et toucher un retour un pourcentage sur le chiffre d’affaires généré. ACBM a tenté l’expérience avec Pocket Videogames.

Tout d’abord, à fréquentation égale, les retours financiers sont plus mauvais avec Mediaplazza qu’avec des régies publicitaires. Peut être la faute à des bannières vieillottes et pour des jeux méconnus, ce qui est vraiment dommage dans la mesure où la société a aussi dans son catalogue des licences fortes, du cinéma par exemple.

Le second problème provient des clauses contractuelles qui évoluent constamment et dans un sens peu favorable aux affiliés. Ainsi, initialement, il était possible de réclamer l’argent gagné à tout moment simplement en envoyant une facture. Si la facture était d’un montant trop faible, quelques euros étaient ponctionnés afin de limiter la paperasse, ce qui peut se comprendre. Plus tard, un seuil minimal de facturation a été décidé par Mediaplazza, de manière unilatérale. Ce seuil est monté progressivement d’une quarantaine d’euros à cent euros, repoussant sans cesse le moment où il est, enfin, possible de toucher son dû. Quoique Mediaplazza a, entre temps, introduit une nouvelle clause : la société estime qu’elle n’a pas à reverser les gains en souffrance de plus de 12 mois. Et c’est ainsi que le temps passé à gérer ces publicités l’aura été en pure perte puisqu’au final pas un seul centime ne sera touché.

Le comble : il y a quelques mois, la société Mediaplazza nous envoyait un mail décrivant des prétendus pièges de l’affiliation pratiqués par ses concurrents.
La société Mediaplazza gère les sites Internet jeumobile.com, sonnerie.net, every-love.com, etc.

Texte paru dans les forums ACBM

Olivier A.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM