Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-09-26 13:29
preview/iPhone

[Preview] Tearaway sur PS Vita, un casse-cou en papier mâché


[Pockett.net] - Prévu pour le 22 novembre sur PS Vita, Tearaway, le nouveau jeu du studio Media Molecule, nous a été dévoilé récemment dans une version de démonstration. Nous avons enfin pu prendre le contrôle de Iota, joyeux personnage en papier mâché. Et ce, pour une aventure riche en interactions comme sait si bien en faire le studio créateur de LittleBigPlanet (lire notre test).

Iota est un messager et en tant que tel il doit remettre un message unique en son genre. Mais le jour venu, tout ne se passe pas exactement comme prévu. Vous allez donc devoir aider notre ami cubique et malléable à délivrer ce fameux message. L'idée d'avoir enfin un scénario travaillé n'a, a priori, pas effleuré l'esprit des développeurs. Dommage, on se contentera donc de ce pitch pas très inspiré pour foncer tête baissée dans l'aventure.

C'est, dans un premier temps, dans un jeu de plates-formes en 3D tout à fait classique que nous évoluons. Iota répond à l'agitation du stick gauche pour se déplacer dans ce monde entièrement en papier. Papier plus solide qu'il n'y parait puisque Iota ne pourra pas interagir avec. Mais vous, oui ! Comment ? En utilisant le pavé tactile arrière de la console, vous pourrez créer des trous dans certains éléments du décor, modifier des structures, ou encore faire bondir Iota comme sur un trampoline. On pourrait penser que ce ne sont que des options de jeu dispersées pour vanter l'utilisation des capacités tactiles de la console, mais ces interactions ont été très souvent utilisées durant notre petite heure de jeu et font réellement partie intégrante du gameplay. Iota n'est pas qu'un simple Cubecraft, il pourra aussi se mettre en boule dans certains passages et le jeu ressemble dans ces moments-là à Marble Madness, avec une gestion de l'inclinomètre de la PS Vita. Bien entendu, différentes manipulations peuvent être effectuées en parallèle (tapoter en même temps sur l'écran tactile par exemple).

Tearaway a déjà, avec ces différents gameplays, un potentiel de sympathie plus haut que la moyenne. Mais Media Molecule a voulu enfoncer le clou. Pour cela, ses développeurs ont truffé leur jeu de nombreuses missions. Chaque personnage rencontré vous demandera de l'aider. Cela va d'un épouvantail qui aimerait faire peur à une citrouille qui elle même aimerait avoir un visage. Chaque demande vous forcera à effectuer un mini-jeu, qu'il s'agisse de découper la bouche et les yeux dans du papier à l'écran tactile, ou bien de crier très fort dans le microphone pour montrer à l'épouvantail comment faire.

Dans le domaine des features complètement inutiles mais indispensables nous avons trouvé la capacité à récupérer des plans de personnage en papier à monter soi-même sur le site www.tearaway.me. Pour ce faire, il vous faudra prendre en photo dans Tearaway lesdits personnages. Petit bonus pour les narcissiques : vous pourrez aussi mettre votre visage à la place du soleil.

La réalisation technique de Tearaway est très bonne, malgré quelques bogues détectés en matière de gestion des ombres. Le monde de Iota, entièrement en 3D, ne souffre pas de temps de chargement. Il n'y a donc pas de système de niveaux comme dans LittleBigPlanet, ce qui renforce l'impression de liberté. Quant à la musique, très festive et d'inspiration médiévale, elle s'emballe lors de l'apparition d'ennemis. Bien, mais finalement très répétitive. De plus, nous avons aussi constaté la pauvreté des bruitages... Exception faite des moments où l'on éjecte un ennemi hors de l'écran qui ne manqueront pas de faire sourire les joueurs.

Tearaway va certainement devenir le jeu à posséder en fin d'année sur PS Vita. Avec son monde ouvert, des quêtes par dizaines, l'utilisation de toutes les capacités de la console et des décors enchanteurs, il y a là de quoi craquer. Espérons simplement que les développeurs ne se perdent pas en route avec un gameplay répétitif et une trop faible difficulté, ce dernier point étant bien présent lors de notre démonstration. A confirmer - ou pas - dans quelques semaines !





Manoloben

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM