Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2013-09-26 12:53
preview/iPhone

[Preview] Creatures Online sur iPhone/iPad et Android, dans l'ère des mondes persistants


[Pockett.net] - C'est en 1996 qu'est né un drôle d'Ovni vidéoludique nommé Creatures. Le titre a été créé par Steve Grand à des fins de recherche sur la vie artificielle. On estime que ce logiciel - et non jeu - fut une avancée considérable en la matière. Et après avoir passé plus d'une heure à discuter avec les développeurs du studio Fishing Cactus qui ont en charge le développement du nouveau Creatures Online, nous avons très vite compris les raisons.

Dans Creatures Online, pas de Tamagotchi que vous devez juste nourrir pour qu'il survive, il s'agit d'une gestion fine de la vie d'une communauté. C'est donc dans la hatchery - la couveuse - que vous ferez vos débuts. Vous verrez naître vos Norms, de petites créatures poilues à mi-chemin entre un mogwai et un écureuil.

Comme tout être venant au monde, elles sont incapables de faire quoi que ce soit, et si vous n'assumez pas très rapidement votre rôle de parent, elles dépériront. A vous donc les joies d'indiquer comment survivre à vos Norms : manger, planter, arroser et chasser seront vos premiers défis. Mais ici, l'intelligence artificielle n'est pas si simple que cela à amadouer. Il faudra compter avec les envies des Norms et choisir la manière douce ou forte, en fonction des caractères. Heureusement pour vous, dans la hatchery, vous ne risquez rien. Par contre, la partie risque de devenir bien plus compliquée lorsque vous devrez gérer aussi les dangers de l'environnement.

Le jeu reprend les mécaniques de Creatures 3, puisque Fishing Cactus, en plus de récupérer la licence, a eu aussi accès au code de ce volet. Le moteur du jeu - rassurons les fans - est donc toujours très complexe. En effet, ce sont plus de 250 gènes qui sont gérés dont huit (plus deux cachés) pour la race du Norm et son aspect physique. Aucun Norm ne se ressemblera en raison d'une génération procédurale de son pelage. Pour les gènes physiques, vous pourrez choisir pour chaque gène parmi douze choix. On retrouvera bien entendu le système de réseau neuronal mis au point par Steve Grand ainsi que la gestion biochimique avec l'absorption des aliments et leur décomposition en éléments simples agissant sur les différentes hormones de notre créature. Le Norm en tant que créature « vivante » réagira en fonction de son environnement. Les sens comme l'ouïe et la vue sont gérés. Un Norm ayant confiance dans un autre Norm l'écoutera lorsque celui-ci lui prodiguera des conseils. Les créatures en feront de même avec vous, rien ne leur sera imposé. Votre priorité principale sera que vos Norms deviennent rapidement autonomes. Pour la simple et bonne raison que...

Monde persistant
Même après avoir quitté le jeu, le monde est enregistré et simulé jusqu'à votre prochaine connexion. Si vous abandonnez votre monde pendant plusieurs semaines, attendez-vous à rencontrer de nouvelles têtes. Si vous les avez mal éduqués, il ne vous restera plus qu'à prier le dieu des Norms pour que votre joyeux paradis digne des Telétubbies ne se soit pas transformé en dôme façon Mad Max. Vous êtes désormais dans un monde persistant où vous devrez développer plusieurs générations de Norms et les faire évoluer. De nombreuses mutations étonnantes pourront arriver : des plus amusantes - respirer sous l'eau, jumeaux, etc. - aux plus tristes : décès prématuré de votre Norm en raison d'un poumon manquant, etc. Pour couronner le tout, une partie arrêtée sur PC pourra être reprise sur iPhone/iPad et vice-versa. Tout est fait pour le plaisir du joueur.

Et ce ne sont pas les nouveautés ajoutées par Fishing Cactus qui vous prouveront le contraire. Dans la galerie des éléments qui rehaussent l'intérêt du titre, en première position, nous avons l'ajout de missions. Là où le jeu d'origine vous laisse totalement libre façon sandbox - avec pour effet de ne rendre Creatures accessible qu'à une niche de joueurs - Fishing Cactus a eu la bonne idée d'ajouter un tutoriel et une sorte de voie à suivre au travers des missions proposées. Pour chaque mission réussie il vous sera attribué des points d'expérience. L'accumulation de ces derniers vous permettra de débloquer des éléments dans le jeu et de gagner des golden eggs (que nous verrons plus tard). Vous pourrez aussi gagner de l'expérience en rendant éduquant vos Norms. Chaque action réalisée de manière autonome par vos protégés vous apportera une petite quantité de points, transformant votre monde en « ferme à XP ».

Autre nouveauté, le moteur 3D : c'est en effet le premier Creatures entièrement modélisé en 3D. Vos mignons animaux disposent d'un très beau rendu, aux poils près. De même, leurs mimiques sont vraiment agréables et on reconnaitra simplement un Norm grognon d'un autre joyeux. Ce nouveau moteur impacte aussi les mondes qui, désormais, ne se limitent plus à deux dimensions mais bien à trois. Ces mondes sont au nombre de quatre et servent en partie de niveau de difficulté. Ainsi, les enfants pourront jouer tranquillement dans la Hatchery. Tandis que les core ou hardcore gamers pourrons s'attaquer à la conquête de la treehouse, la cavern ou encore le lagoon où il faudra faire preuve d'adaptation dans un environnement très hostile. N'oublions pas la splicing machine. Celle-ci fera des heureux chez les généticiens en herbe. Elle vous permettra de forcer mère nature en sélectionnant les gènes. En contrepartie, et en fonction de la complexité de vos choix, le temps de fabrication et d'éclosion sera démultiplié. Seule méthode pour le réduire : utiliser vos golden eggs gagnés ou... achetés.

Eh oui, Creatures Online est un free-to-play ! A vous les joies des micro-transactions pour obtenir des coins, energy ou encore les fameux golden eggs. On nous promet aucun hardlock sur les objets et créatures. Tout sera déblocable progressivement pour les joueurs patients et expérimentés, gratuitement. L'energy et les coins servent principalement à acheter des objets comme un piment pour rendre agressif un Norm (pour se battre) ou encore une balle qui, curieusement, le fera... dormir.

Mais les développeurs de Fishing Cactus eux, ne s'endormiront pas, même après la sortie du titre prévue pour cette fin d'année. Sont déjà au programme des événements spéciaux pour les fêtes et des mises-à-jour pour faire vivre le jeu. Non pas qu'il en ait besoin, puisque la communauté est déjà très active sur le Web !

Après nos parties, nous pouvons dire que le résultat est plutôt bluffant, surtout cette splicing machine vous permettant d'avoir un affichage direct de ce que deviendra votre Norm avec sa petite fourrure violette. Mieux encore, pour les statisticiens, vous avez à disponibilité des tableaux complets représentant les centaines de molécules pouvant influer sur vos Norms. Durant la démonstration, un « shoot » d'histamine est venu à bout de notre Norm après une crise d'éternuements. On a accès à un véritable microcosme, autonome, et sur lequel on peut jouer tel un dieu sympathique ou malveillant. Les mégalos seront comblés. Quelques bogues étaient encore présents dans la version testée, mais l'équipe a encore quelques mois avant de rendre sa copie définitive.

Rappelons que Creatures Online est un projet en cours de développement depuis quasiment quatre ans chez Fishing Cactus (lire notre premier aperçu de ce qu'il s'appelait encore Creature 4 il y a deux ans). Le jeu a pris beaucoup de retard et est très attendu par la communauté de fans. Il est désormais annoncé pour décembre sur PC, Mac, Android et iOS. On a hâte !





Manoloben

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM