Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2011-07-08 19:48
preview/Nintendo 3DS

[Preview] Premiers pas à bord du navire de Resident Evil : Revelations sur 3DS


[Pockett.net] - Comme dans sa version japonaise, la cartouche française de Resident Evil: The Mercenaries 3D contient une petite surprise : une version de démonstration jouable du prochain opus de la saga : Resident Evil: Revelations. Or jusque-là - et si on exclut une présentation la semaine dernière chez Nintendo - nous n'avions vu voir que des vidéos 3D tournant sur 3DS. Voici nos premières sensations.

Quelque part au milieu de la mer Méditerranée, il est 21 heures et 13 minutes. Vous contrôlez Jill Valentine. L'aventure commence dans une salle d'un navire. Pas de séquence d'introduction, ni de cinématique, vous débutez d'emblée la partie. Pour ceux qui ont manqué nos précédentes news, votre objectif est de secourir Chris Redfield dont on ignore ce qu'il est advenu. Seul son GPS a signalé sa dernière position connue dans ce navire.

L'action se passe logiquement sur l'écran 3D, en haut. Sans révolution, le relief apporte une meilleure immersion. L'écran du bas affiche simplement des indications sur le contrôle de votre héroïne. Cet écran est provisoire, puisqu'il devra également afficher la carte, les armes et les objets. En fait, ce sont les mêmes contrôles que dans The Mercenaries : stick analogique pour se déplacer, maintenir B pour courir ou se retourner brutalement. Maintenir R permet de viser avec le stick analogique, conservant ainsi la tradition - très critiquée - de la série intacte : il faut s'arrêter pour tirer. Un seul pistolet de base est disponible.

Vous sortez de la salle. Un petit couloir avec au bout une lourde porte de bateau, juste après le départ des escaliers. Arrivé face à la porte, une information contextuelle indique au joueur de maintenir pressé Y. Cela n'ouvre pas la porte, mais une petite ouverture pour voir à l'intérieur : on découvre ainsi un homme ligoté sur une chaise. Vous ne savez pas s'il est mort ou vivant. Le bouton contextuel apparaît après sur la porte. Pas de chance, elle est verrouillée. Vous repartez vers les escaliers. En s'approchant d'un tableau électrique endommagé, c'est une huitaine de rats qui sort tout à coup et passe entre vos jambes. Ouf, ils ne font que passer ! Impossible de descendre, alors vous montez les escaliers.

Le couloir en face est obstrué. A gauche, une porte ouverte... Vous entrez. Des lits superposés à droite et à gauche. Il n'y a plus de lumière, seules votre lampe et la lune portent quelques rayons de lumière. Au fond de la pièce, des toilettes, quelques centimètres d'eau tapissent le sol. On entend de petits rugissements bestiaux et un bruissement d'eau. Vous ne savez pas ce que c'est, mais ce n'est pas loin. Plusieurs portes de WC s'alignent sur la gauche. Tout à coup, vous êtes repérés, une forme monstrueuse laissant découvrir des masses informes et pointues à la place des mains se jette sur vous. C'est le moment de vider votre chargeur. Les tirs à la tête font plus de dégâts. La créature sans nom et sans visage s'effondre et ne bouge plus.

Vous continuez votre progression. Un nouveau couloir. Le hublot est cassé, permettant de voir dehors. Arrivant à sa hauteur, une nuée de chauve-souris s'abat subitement sur vous. Le temps de viser et de tirer une première fois et elles déguerpissent. Vous n'avez pas été blessé. Dehors, vous voyez des éclairs et une pluie diluvienne. La mer est très agitée. Dommage, le bateau et votre personnage ne tanguent pas comme ils le devraient en pareille circonstance. Espérons que ce sera ajouté par la suite. Vous tournez à gauche dans un autre couloir.

De chaque côté, des portes, toutes verrouillées. Au fond du couloir, on entend des cris. Une fenêtre donne sur une salle: une créature s'acharne sur un homme. Vous courez pour tenter de le sauver. Il hurle de plus en plus fort puis s'arrête. Trop tard ! Il y a en fait deux créatures qui dévorent son cadavre désormais immobile au sol, à l'angle opposé de la pièce. Une table vous bouche le champ de visée. Sans bruit, vous vous décalez sur le côté pour pouvoir envoyer votre visée point rouge sur la carcasse des deux bêtes. Malheureusement, elles vous repèrent et vous foncent dessus. Sans réfléchir un seul instant, vos balles fusent. L'une après l'autre, elles chutent lourdement. Après cette décharge d'adrénaline, la démonstration prend fin.

On en redemande !





Fabrice A.

Discussion sur le forum Yaronet





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Vita

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM