Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux 3DS

logo du site
[accueil]  [chercher]


2000-01-31 00:00
news/

Appareils photo : les jeux vidéo cachés !


Quand on dit jeux vidéo de poche, on pense consoles de poche : Game Boy, Neo Geo Pocket, etc. Pourtant, il existe aussi des jeux vidéo cachés dans des accessoires de la vie quotidienne aussi banales qu’un appareil photo !
Kangooroo


Les appareils photo numériques proposent presque tous, désormais, un petit écran LCD permettant de visualiser en temps réel ses clichés et d’effacer ceux qui ne donnent pas satisfaction. Certains génies de la programmation se sont aperçus qu’à l’intérieur de ces appareils photo, on trouve, en sus, tous les composants d’un ordinateur. Ainsi, dans le Kodak DC265 : microprocesseur PPC 823 à 66 Mhz (similaire à celui qui équipe les PowerMac 6100 !), mémoire vive, mémoire de masse (carte Compact Flash), microphone, haut-parleur et même minijoystick pour naviguer dans les menus ! Et qui dit ordinateur, dit possibilité de faire tourner des logiciels...



Des jeux de café !

On trouve ces logiciels sur l’internet, par exemple. Pour l’instant, ce sont surtout des utilitaires dédiés à la photographie (et un player de fichiers MP3 non diffusé pour le moment). Peu de programmes ludiques. Un seul mérite le détour, mais quel détour ! MAMED est le portage de MAME, le célèbre émulateur de machines de café ! Un émulateur est un logiciel permettant de faire fonctionner sur une machine, des logiciels conçus initialement pour une autre machine. Ce n’est donc pas à des adaptations que vous allez pouvoir jouer, mais bien aux vrais (anciens) jeux qu’on trouvait autrefois dans les salles d’arcade. Il faudra même simuler l’introduction des pièces de monnaie en appuyant sur un bouton ! Au menu : 1942, Marble Madness, Pac-Man, Donkey Kong, Centipede, Galaxian, Defender, Gauntlet, Zaxxon, Arkanoid, R-Type, etc. En tout, pas moins de 60 jeux sont supportés ! La nouvelle version, qui devrait être disponible au moment où vous lirez ces lignes, supportera tous les jeux, pour peu qu’ils tiennent en mémoire...



Ne piratez pas !

Précisons que ces jeux, appelés Rom, sont protégés par le droit d’auteur. Légalement, vous ne pouvez donc charger dans votre appareil photo que des jeux dont vous avez acheté la borne d’arcade correspondante. Dans le cas contraire, vous risquez 2 ans de prison et 1 MF d’amende.
Connecté à un ordinateur avec le kit fourni, l’appareil photo se présente comme un nouveau disque dur. Malheureusement, il est impossible d’y créer des répertoires, pourtant indispensables pour stocker les Rom, à côté des fichiers de MAMED. Il faut donc utiliser un adaptateur PCMCIA pour la carte Compact Flash et l’insérer directement dans l’ordinateur. L’ensemble est, bien sûr, gourmand : il faut au moins une carte mémoire de 16 Mo.
Lorsqu’on allume l’appareil en mode Menu, une nouvelle option apparaît tout à droite : MAME ! Quand on clique dessus, la machine s’éteint. En apparence. En effet, quelques minutes plus tard, un nouveau menu apparaît : l’ensemble des Rom supportées !



Les prochains jeux

On charge alors un jeu. Incroyable, il s’agit bien des classiques que l’on connaît, à l’identique ! Seul changement, l’action est parfois un peu ralentie, pour les plus « récents ». Compte tenu de la configuration, il arrive que l’écran soit tourné de 90°, il suffit de pivoter l’appareil. L’auteur a également apporté une petite amélioration en autorisant l’autofire dans des jeux où il n’était pas prévu. Les graphismes sont d’autant plus beaux que l’écran est rétroéclairé. Malheureusement, il y a un prix à payer : une voracité en piles de 1,5 V, quatre par heure de jeu ! D’autant plus gênant que le transfo n’est pas fourni par Kodak. Autres regrets : le poids de 535 gr et la facture : 6.500 F pour l’appareil photo... sans les Rom !
Le grand frère du DC265, le DC290 supporte lui aussi MAMED, mais sans le son pour le moment. Pour ceux qui n’auraient que les petits frères, DC220 ou DC260, l’auteur propose Multipac, un Pac-Man.
En fait, tous ces appareils photos tournent sous le système d’exploitation, Digita OS, utilisé également par Minolta pour le Dimage 1500 et Hewlett-Packard pour le C50. Malheureusement, des microprocesseurs différents ne facilitent pas le portage d’applications. On trouvera néanmoins un Tic-Tac-Toe (Morpion).
Mais ce n’est qu’un début. Et les nouvelles informations techniques que les programmeurs viennent de dégoter leur permettront de lancer de nouveaux projets. L’auteur de MAMED travaille actuellement au portage de Doom, puis il passera à MESS, l’émulateur d’une multitude de machines dont la Nes, la Megadrive et la... Game Boy !



En mode Photo ?

Le DC265 offre une résolution maximale de 1 548 x 1024 pixels. Il est possible de stocker de 28 à 180 images dans ses 16 Mo. Son zoom optique est de 3x, complété par un zoom numérique 2x. Un mode anti-yeux rouges est disponible. L’appareil est fourni avec des logiciels PC et Mac. Les connexions s’effectuent par le port Série, USB ou en infrarouges. Ce dernier mode permet également à deux appareils de s’échanger des infos. Une
sortie Vidéo permet d’afficher les images sur un téléviseur. Le microphone intégré permet de commenter les images jusqu’à 45 secondes. Cet appareil nous a plutôt satisfait. Outre son prix et l’absence de transfo dans le pack, nous regrettons seulement l’absence de mode macro et l’imprécision du viseur. A noter qu’il est possible de connecter un GPS, pour imprimer les coordonnées terrestres sur les photos prises !


Article paru dans Pocket Magazine n°4




Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM