Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

logo du site
[accueil]  [chercher]


2012-11-29 00:00
news/

KidsPad 2 de Videojet, une tablette Android pour les enfants


Les enfants veulent faire comment leurs parents : utiliser une tablette. Mais les parents ne sont pas toujours enclins à prêter leur matériel, d'autant plus que celui peut coûter très cher. Des constructeurs proposent donc depuis l'année dernière des modèles destinés aux plus jeunes (Vtech, Leapster...) ou aux moins jeunes (Lexibook, Oregon Scientific...). Dans cette catégorie, notre attention s'est portée sur la KidsPad 2, la génération 2012 de Videojet.

Jusqu'ici, les tablettes pour enfants étaient des appareils Android d'entrée de gammes auxquels les constructeurs rajoutaient quelques logiciels (jeux, éducatifs, contenus multimédia...). Videojet l'avait fait comme ses concurrents pour la KidsPad première du nom. Pour ce second modèle, la société a poussé plus loin l'adaptation au public visé.




Un matériel d'entrée de gamme mais une offre logicielle adaptée
Mais d'abord, étudions le matériel : la tablette mesure 195 mm de long, 121 mm de large et 12,5 mm d'épaisseur. Dimensions auxquelles il faut ajouter les quelques millimètres d'une protection amovible en caoutchouc (qui gère l'insertion de son câble USB...). Malgré la coque en plastique cheap, le poids est de 370 g, c’est plus que notre tablette étalon, la Nexus 7 de Google qui, elle aussi, propose un écran de 7 pouces mais ne pèse que 340 g et ne fait que 10,5 mm d'épaisseur. Par contre, la résolution n'est que de 800 par 480 pixels, contre 1 280 par 800 chez Google. Et la qualité (angle de vue, luminosité...) est moindre que chez Google aussi. La mémoire vive est de 512 Mo contre 1 Go, la mémoire de stockage de 4 Go contre 16 Go. Le microprocesseur est un Allwinner A13 à 1,1 GHz (simple coeur) contre un Tegra 3 surpuissant. Inutile de dire que la KidsPad 2 parait poussive. Quand on veut taper sur le clavier virtuel, il faut parfois attendre quelques secondes qui paraissent bien longues. La caméra capte en 0,3 megapixel, contre 1,2 pour la Nexus. Pourtant, la différence entre les deux appareils n'est que de 80 euros : 120 euros d'un côté, 200 euros de l'autre. Mais la Nexus 7 n'est pas, en tout cas de base, pour les enfants...

A l'inverse, la KidsPad 2 propose une configuration matérielle proche des tablettes Android d'entrée de gamme qu'on trouve à partir de 80 euros. Elle embarque toutefois la version 4.0.4 d'Android (ce n'est pas toujours le cas chez la concurrence) et un câble mini-USB (et non micro-USB) vers USB est fourni, cela permet de brancher une souris ou un autre périphérique USB. Même la Nexus 7 ne le propose pas. Et la tablette de Google n'a pas non plus d'emplacement pour mémoire micro-SD, ce qu'intègre pourtant la KidsPad 2. Un point important à signaler : l'écran tactile est de type capacitif, ce qui n'est pas toujours le cas chez les autres tablettes pour enfants.

Terminons notre tour du propriétaire de la tablette Videojet avec une prise casque, un bouton pour le volume, un interrupteur, un bouton pour aller en arrière dans les menus, une prise pour le transformateur, un haut-parleur intégré... Pour mémoire, la KidsPad première du nom tourne avec Android 2.2, avait 256 Mo de RAM, 2 Go de stockage, un processeur à 600 MHz, pour un prix de 75 euros.

A l'allumage, la tablette affiche un menu épuré, sous le nom de Kids OS, en fait une surcouche d'Android. L'enfant peut accéder à une trentaine de petits utilitaires (lecteur audio, vidéo, calculette...), d'éducatifs (lettres, chiffres...) et de jeux... Pour cette dernière rubrique, il s'agit de titres qu'on pourrait télécharger gratuitement comme Angry Birds ou Air Control par exemple.

Par contre, nous avons eu la surprise de trouver également dans notre exemplaire de test des chansons, par exemple de David Guetta, de Gossip ou de Pink alors qu'elles ne sont pas gratuites. Les formats des fichiers multimédia supportés sont MP3/WAV/WMA pour les sons, JPG/BMP/GIF pour les images et AVI/MP4/MOV/WMV/ASF pour les vidéos. Vous pourrez obtenir d'autres contenus destinés aux enfants dans la boutique Videojet, ainsi que sur son service de Cloud. Il y a des milliers de références et c'est un peu le bazar. En fait, on se dit aussi que Videojet aurait pu, de base, puiser dans son catalogue et intégrer plus d'applications gratuites. Ou créer des petits outils pour installer d'office une sélection d'applications par tranches d'âge.




Des contenus filtrés et un mode pour les parents
La tablette peut également aller sur Internet. Des outils sont fournis pour le Web, le courrier et même Skype, ainsi que Twitter, Youtube, etc. Un antivirus de Bitdefender est livré mais c'est dans la documentation qu'on apprend qu'il n'est valable qu'un petit mois. L'outil de contrôle parental pour Internet ne fonctionnera, lui, que trois mois. Il utilise le filtrage de mots-clefs, une liste de sites autorisés ou de sites interdits, permet l'utilisation sur telle plage horaire désirée... Tous ces réglages peuvent être contrôlés à distance depuis un PC sur le site Web de l'éditeur. Au-delà de la période d'essai, la KidsPad 2 perd deux atouts majeurs, à moins de passer à la caisse. Une dépense à rajouter aux 120 euros du départ donc.

Un menu, protégé par mot de passe, permet d'accéder aux réglages de la tablette. On y choisit également les logiciels qui peuvent être lancés par l'enfant. C'est aussi là que se trouve l'accès au Videojet Kids Market déjà évoqué. Cela peut paraître basique, mais ce n'est pas systématique chez la concurrence.

En fait, ce mode pourrait faire de la KidsPad 2 une tablette utilisable par des adultes, qui emprunteraient la tablette offerte à leur progéniture. Un comble ! Dommage, il n'y a pas d'application Google Market installée. Alors pour l'installation d'applications venant d'ailleurs que de la boutique Videojet (la société ayant pu oublier un jeu par exemple), une astuce consiste à copier, en USB par exemple depuis un PC, dans le répertoire Download les fichiers APK, avant de les installer ensuite depuis l'Explorateur de fichiers, qui manque trop souvent sur les appareils Android concurrents.

Au final, la KidsPad 2 est bien plus convaincante que la première tablette du même nom. Elle semble même mieux positionnée que certaines tablettes concurrentes actuelles, même si tout n'est pas encore parfait.

EDIT 30/11/12 : la KidsPad 2 a vu son prix baissé à 100 euros chez de nombreux revendeurs. La différence avec les tablettes Android d'entrée de gamme non dédiées aux enfants devient donc plus raisonnable.








Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux Exclusifs

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM