Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux Vita

logo du site
[accueil]  [chercher]


2007-02-01 00:00
news/

Ces jeux N-Gage annoncés mais que nous ne verrons peut être jamais


Lorsque Nokia abandonne la N-Gage, bon nombre de jeux figurent encore sur les plannings. D’autres titres, encore plus nombreux, étaient « portés disparus » depuis plusieurs mois. Certains, enfin, ont été annulés au cours de la courte vie de la N-Gage. Passage en revue de tous ces titres !


Alien Front
Alien Front est peu connu des joueurs européens. Il s’agit à la base d’un jeu de Sega développé sur Dreamcast, utilisant les fonctionnalités de jeu en ligne de la console. Nous avons pu mettre la main sur une version beta d’Alien Front N-Gage quelques semaines avant sa sortie théorique. Et lorsque le titre a été annulé, nous n’avons pas été surpris, il était définitivement trop laid et trop peu adapté au support pour faire de la bonne publicité à la N-Gage.
Développeur : Sega
Editeur : Sega
Jeu fini à : 95 %





Cocoto Fishing Master
Cocoto Fishing Master est le second jeu de la gamme Cocoto à être annoncé sur N-Gage par le studio français Neko Entertainment. Comme son nom l’indique, il s’agissait d’un jeu de pêche, mettant en scène encore et toujours un petit diablotin rouge, dans un univers fantaisiste et coloré. Le jeu sortira finalement sur PlayStation 2.
Développeur : Neko Entertainment
Editeur : ?
Jeu fini à : ?



Cocoto Funfair
Cocoto Funfair s’annonçait comme un jeu de tir mettant en scène un petit diablotin rouge en quête d’amusement à la fête foraine. Au programme, une quarantaine d’épreuves à effectuer et ce, jusqu’à quatre joueurs. Jamais sorti sur N-Gage, Cocoto Funfair est ensuite annoncé sur Nintendo DS.
Développeur : Neko Entertainment
Editeur : ?
Jeu fini à : ?



Driv3r
Troisième épisode de la célèbre série, il était aussi le premier à devoir débarquer sur N-Gage. Dans ce jeu de course et d’action, votre rôle est d’infiltrer la mafia. Et pour remonter jusqu’aux grands chefs, vous devrez réaliser des missions toujours plus musclées et risquées. Driv3r a discrètement été annulé par Nokia et Atari au cours de l’année 2005, en raison de qualités insuffisantes, si l’on en croit un responsable de la marque N-Gage de l’époque qui s’était alors confié à nous. Pas vraiment une perte donc.
Développeur : ?
Editeur : Atari
Jeu fini à : ?



Gekido
Gekido avait déjà fait un peu parler de lui sur PlayStation en 2 000, puis deux ans plus tard sur GBA dans Gekido Advance. Ce beat’em all musclé et oldschool devait recevoir les honneurs d’une conversion N-Gage. Un titre qui a disparu dans la nature et c’est bien dommage, car les premiers graphismes semblaient très réussis. Le projet suivant de NAPS Team, Gekido The Dark Angel, destiné cette fois à la PSP, a subit le même sort.
Développeur : NAPS Team
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?





Habbo Islands
Habbo Islands fait partie de ces titres annoncés dans les dernières semaines de vie de la console. Si bien que l’on ne comprend pas trop pourquoi Nokia s’est donnée la peine de les annoncer, puis de communiquer dessus à grande échelle. Habbo Islands N-Gage devait être la version portable du site éponyme qui fait fureur sur Internet depuis quelques années. Le concept est très simple : dans un petit monde virtuel, vous créez votre avatar. L’objectif étant de le faire vivre et évoluer dans des environnements de luxe, bars, hôtels et de plages. Un mélange donc de simulation de vie, de gestion, et de rencontres virtuelles.
Développeur : ?
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?

Vidéo de Habbo Islands sur N-Gage




Hinter Wars : The Aterian Invasion
Hinter Wars est un projet qui a été développé uniquement pour être joué en multi-joueurs sur la N-Gage Arena, c'est-à-dire en ligne. Reprenant les éléments classiques des RPG tactiques futuristes, Hinter Wars vous permettait de choisir entre quatre races : humains, Brucians, Firans et Taikuus. L’originalité du concept venait du fait qu’à tout moment dans la partie, il était possible de s’allier avec d’autres races, ennemis d’hier, pour former de nouvelles équipes. Autre originalité, la possibilité d’affronter en ligne des joueurs PC. Le développement du titre est allé jusqu’au stade de la version beta, et certains joueurs ont pu s’y essayer, mais sans que le projet n’aboutisse réellement au final, Nokia ayant jeté l’éponge entre-temps. Le site officiel de Hinter Wars est toujours en ligne et le jeu semble avoir été supporté jusqu’en 2007 pour d’autres mobiles S60 de Nokia.
Développeur : Activate
Editeur : Nokia
Jeu fini à : 90 %





Joe
Encore un titre dont on ne sait pas grand-chose. Qui plus est, les quelques visuels de Joe à notre disposition ne semblent être que des visuels censés donner une idée du rendu final du titre, qui se devait être un jeu d’action de type « commando ». Au programme, quatre chapitres composés de huit missions chacun, un mode multi-joueurs jusqu’à quatre, d’imposants ennemis, et des objectifs variés : sauver des griffes de vilains terroristes les passagers d’un train, d’un avion, ou bien encore d’un bateau. Bien que Joe disposait d’une page sur le site Internet de Human Soft, le titre n’a jamais été annoncé officiellement par Nokia.
Développeur : Human Soft
Editeur : ?
Jeu fini à : ?





Leisure Suit Larry : Pocket Party
Leisure Suit Larry : Pocket Party devait être la version N-Gage du jeu d’aventure un brin déjanté de Vivendi Universal Games. Dans la peau de l’inépuisable Larry Laffer, vous deviez, une fois de plus, mettre en œuvre vos méthodes de dragues, toujours aussi faillibles. Cette fois, le terrain de chasse était un campus universitaire avec, en ligne de mire, l’équipe de cheerleaders locale. Le développeur du titre nous promettait de la 3D en cell shading, une trentaine d’heures de jeu et dix caractères principaux, ainsi que des mini-jeux supportant les fonctions multi-joueurs de la N-Gage.
Développeur : TKO Software
Editeur : Vivendi Universal Games
Jeu fini à : ?





Lex Ferrum
Lex Ferrum, presque personne n’en a entendu parler. Et pourtant, il s’agit de l’un des tous premiers jeux N-Gage annoncés, en 2003. Le titre du développeur portugais YDreams était présenté comme un jeu d’action multi-joueurs se déroulant dans un univers d’heroic fantasy. Comprenez par-là que les différentes missions devaient se régler à coups d’épées, de haches, ou de sorts magiques. L’originalité du jeu résidait sans doute dans le développement d’une fonction automatique de détection d’autres joueurs : votre console devait vous prévenir si un possesseur de N-Gage passait à proximité avec la même cartouche, le tout par la connexion Bluetooth. YDreams a négocié avec Nokia une sortie commerciale de son titre pour Noël 2003, visiblement en vain.
Développeur : YDreams
Editeur : ?
Jeu fini à : ?



One : Who’s Next ? (One 2)
A l’origine, la suite de l’excellent jeu de combat One était prévue sur N-Gage. Mais rapidement, le studio de développement espagnol, Digital Legends, a décidé de travailler sur une version destinée prioritairement au prochain hardware de Nokia, qui devait être à l’époque la N-Gage 2. Les images que nous vous présentons sur cette page sont tirées d’une version intermédiaire présentée comme tournant sur « N-Gage » (sans plus de précisions) à l’occasion de l’E3 2006. Une version plus évoluée sortira finalement sur la plate-forme N-Gage de nouvelle génération en octobre 2008, sous le titre de... One. Confusion, quand tu nous tiens !
Développeur : Digital Legends
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?





Payload
Payload était un projet 100 % original et destiné exclusivement à la N-Gage. De plus, il était développé par le studio australien Tantalus, habitué aux jeux de commande : c’est dire si la production était originale et, ce, à tous points de vue ! Payload se présente sous la forme d’un jeu de courses et de tir futuriste, un peu dans la veine d’un F-Zero, mais dans des aires de jeu plus vastes et avec des armes. L’objectif principal : détruire les vaisseaux concurrents. Les développeurs nous annonçaient 10 univers différents, composés chacun de pas moins de 30 batailles. Si l’on fait un rapide calcul, cela fait 300 missions ! Un mode multi-joueurs à quatre était également au programme. Au dernier moment, Payload a été repoussé au mois de juin 2006, pour finalement ne jamais sortir dans le commerce.
Développeur : Tantalus
Editeur : Nokia
Jeu fini à : 100 %







Phantom Operations
Développé par le petit studio SL Interactive, Phantom Operations était présenté comme un « thriler supernaturel futuriste » jouable au tour par tour, et adoptant une vue isométrique. L’aventure se déroulait dans un Los Angeles gothique, rongé par une certaine Main Noire et ses hordes de zombies. On ne sait pas grand-chose de plus sur le titre, si ce n’est qu’il a été mis en avant par la branche asiatique de Nokia. Ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on sait qu’à l’époque, SL Interactive était spécialisée dans la production de jeux mobiles de type manga, spécialement destinés à ce marché.
Développeur : SL Interactive
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?



Pro Series Golf
Longtemps annoncé, et finalement jamais commercialisé, le jeu de golf de Nokia verra finalement le jour sur la nouvelle plate-forme de jeu N-Gage en 2008, dans une version très largement remaniée. Développé en interne et, ce, dès les débuts de la console, on ne sait pas trop pourquoi Nokia n’est jamais allé jusqu’au bout de ses efforts en éditant la première version de Pro Series Golf.
Développeur : Nokia
Editeur : Nokia
Jeu fini à : 100 %





Sega Rally Championship
Le cas de Sega Rally Championship est un peu particulier, puisqu’il a bel et bien été terminé, puis commercialisé. Mais peu de gens le savent, tant cette distribution est restée confidentielle : uniquement dans quelques pays d’Asie et en Australie ! Le titre était également prévu en France (comme partout ailleurs dans le monde) pour le mois de mars 2004. Nokia n’a, une fois de plus, pas communiqué sur son étrange politique, mais nous avons notre petite idée sur le pourquoi du comment de la situation : Sega Rally sur N-Gage était d’une qualité exécrable, et n’aurait apporté que de la mauvaise presse à une console qui trainait alors déjà quelques vilaines casseroles. Une pièce rare, pour les collectionneurs uniquement !
Développeur : ?
Editeur : Sega
Jeu fini à : 100 %







Shade : Wrath of Engels
Après la sortie du très bon Roots : The Gates of Chaos, le développeur Cenega planche sur un jeu d’action lui aussi destiné à la N-Gage : Shade : Wrath of Engels ! Tout en 3D, sous la forme d’un Tomb Raider ou d’un Devil May Cry auquel il reprend pas mal d’éléments (l’ambiance archéologie, les monstres du jeu de Capcom, etc.), il n’aura pas laissé un souvenir impérissable aux quelques journaliste qui ont pu s’y essayer lors de divers salon. Malheureusement, aucune image du titre n’a jamais été dévoilée publiquement. Le titre n’a finalement édité que sur PC en 2004, de manière confidentielle.
Développeur : Cenega
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?



Shadow Born
Très peu d’informations ont filtré au sujet de Shadow Born. Nous savons qu’il s’agissait d’un RPG qui devait se dérouler dans la ville portant le même nom. Une cité infestée de vampire et autres loups-garous. Nokia et Backbone Entertainment, son développeur, nous ont donné l’eau à la bouche avec le lancement d’un site Internet doté d’un compteur, au terme duquel tout les détails du jeu devaient être dévoilés. Il était notamment question de pouvoir utiliser les mini-messages de nos téléphones dans le jeu, on ne sait pas trop comment. Malheureusement, il ne s’est rien passé, mis à part le silence radio le plus total de la part de Nokia, jusqu’à ce que tout le monde oublie ce Shadow Born.
Développeur : Jadestone
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?



Spirits
Spirits est un jeu de rôle et de stratégie massivement jouable en ligne. L’objectif du joueur était de collecter des esprits magiques et de les faire combattre, un peu dans l’esprit d’un jeu Pokémon. Les premières images du titre laissaient présager quelque chose d’intéressant et des graphismes particulièrement réussis. Nokia annule finalement Spirits dans la plus grande discrétion, et sans justifier sa décision. Lorsque nous avions interrogé des responsables de la marque N-Gage en France à ce sujet à l’époque, ils n’étaient même pas au courant de l’existence du titre, c’est dire.
Développeur : Jadestone
Editeur : Nokia
Jeu fini à : ?





Taito Memories
Annoncée pendant de longs mois, cette compilation rétro N-Gage, à la gloire des succès passés de Taito, a finalement été annulée. Le titre était terminé à 100 % et déjà traduit en de multiples langues, pour une sortie programmée en décembre 2003. Trois jeux antiques étaient au programme : Bubble Bobble, Super Space Invaders et Qix. De bons jeux, mais le contenu s’annonçait globalement un peu léger, et ce même avec de nouveaux modes multi-joueurs. Quelques éléments qui ont sans doute pris en compte dans l’annulation définitive de Taito Memories, les perspectives de ventes n’étant pas fantastiques. Ce qui n’a pas empêché Nokia de sortir par la suite les calamiteuses compilations Atari Masterpieces Volume 1 et Volume 2.
Développeur : Taito
Editeur : Nokia
Jeu fini à : 100 %







Virtua Cop
Quelle mouche a donc piqué Sega d’adapter le célèbre Virtua Cop sur N-Gage ? On a du mal à imaginer de jouer à ce jeu de tir en 3D sans pistolet en guise d’accessoire ! Alors sur un écran aussi petit que celui de la N-Gage, cela tient du délire. Et pourtant, ils l’ont fait. Nous avons eu la chance de pouvoir tester une version quasi-finalisée de Virtua Cop peu de temps avant son annulation ; les niveaux étaient tous accessibles individuellement, mais sans liant scénaristique. La transposition du jeu d’arcade ne s’est pas faite sans heurts techniquement : la 3D est un peu plus grossière que la conversion Saturn par exemple, et l’animation un peu lente. La cible se déplace de manière aisée sur l’écran, mais il faut avouer que ce n’est pas très fun, et c’est peut-être pour cela que la sortie de ce Virtua Cop N-Gage a été annulée.
Développeur : Sega
Editeur : Sega
Jeu fini à : 90 %







Xyanide
Xyanide était un shoot’em up spatial se déroulant dans un futur lointain, en l’an 2175. Annoncé tout en 3D, on a du mal à distinguer la mécanique du jeu en regardant les screenshots, tant cela ressemble à une bouillie infâme de pixels. Deux grands niveaux étaient annoncés, ce qui semble peu pour assurer une durée de vie respectable au titre. Xyanide était également annoncé sur GBA (Xyanide Advance, tout en 2D cette fois), une version également annulée. Au final, seule une version Xbox sera commercialisée, uniquement aux Etats-Unis. Trois ans plus tard, le shoot’em up a le droit à une suite, Xyanide Resurrection, édité sur PlayStation 2 et PSP.
Développeur : Engine Software
Editeur : Playlogic International
Jeu fini à : 70 %








Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM