Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

vers Pirates Mag

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2005-01-01 00:00
news/

R-Zone de Tiger Electronics


Non, la R-Zone n’a aucun rapport avec la société Tiger Telematics, qui a produit la Gizmondo. Nous parlons ici de Tiger Electronics, le géant américain du jouet. Et comme vous allez effectivement le voir, le R-Zone fait plus office de jouet-gadget de vraie console de jeu. Une curiosité commercialisée au cours de l’année 1995 aux Etats-Unis.

Première mauvaise surprise : le R-Zone fonctionne avec quatre piles AAA. Question ergonomie, la manette est loin d'être un modèle, les boutons ont des angles droits et font mal quand on appuie. Mettons le casque sur la tête ! Il est très léger et avec une mousse confortable, on n'est donc pas gêné (les gens de Tiger ont eu la bonne idée de mettre les piles dans la manette et non le casque...). Enfin, pas gêné... si on ne porte pas de lunettes. Là, ce n'est pas la lentille qui est incriminée, car elle est à distance suffisante, mais le câble de la manette qui dérange atrocement la branche droite de la monture.




Rendu visuel
Le système se compose d'un mini-projecteur, d'un écran à cristaux liquides transparent et d'une lentille : l'image se forme sur le LCD et est projetée sur la lentille par le projecteur. Pas mal pensé. Cependant, vous risquez de ne plus rien voir dans un environnement un tant soit peu éclairé. La lentille se place devant l’oeil droit uniquement, c'est assez rigolo et ça évite aux gens de loucher s'ils l'avaient placée au milieu. Dommage que ce soit justement mon oeil faible et que, comme déjà dit, le câble manette pousse sur mes lunettes. Je n'y vois pas clair du tout !

L'image est rouge et noire. Tiger avait-elle envie de surfer sur la vague initiée par le Virtual Boy ? Sur le bas du pad se trouve une molette de luminosité : on peut régler l'intensité de la lumière rouge.

Le son est à gerber (bip, bup, bop : du Tiger quoi !) et la molette servant à régler le volume semble inutile, tellement la nuance est faible. Le son est réglable de « très fort » à « fort » seulement. Pas grave, ça se coupe.




Deux ans, deux modèles, puis l’oubli
La durée de vie de ce produit vidéoludique aura été courte. Pourtant, Tiger aura acquis d’importantes licences pour les exploiter sur cartouches, notamment chez Sega : Virtua Fighter, Daytona USA, Panzer Dragoon et même Nights ! Citons aussi Star Wars, Men in Black, Jurassic Park. A noter aussi qu’un second modèle de l’appareil, le R-Zone Super Screen, aura été produit en 1996. Il permettait d’afficher, enfin, un peu plus de couleur et modifiait l’affichage (écran plus large) de sorte que d’autres personnes pouvaient suivre la partie. Mais pas y prendre part !



Le gameplay est identique aux jeux électroniques de poche Tiger : plus évolué qu'un Game and Watch de Nintendo, mais toujours assez primitif et surtout moins amusant. Que reste-t-il au R-Zone, alors ? Pas grand chose finalement. La ludothèque ne comporte que peu de jeux. Ces jeux sont nuls, moches et injouables. Le son est horripilant et la manette douloureuse. Le R-Zone ne sera jamais qu'un casque de réalité virtuelle pour pauvre. Préférez-lui de loin un Virtual Boy (voire un Dynovisor, par exemple, relié à une console traditionnelle) !

Nhut





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux 3DS

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM