Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

Play-Asia.com - Jeux retro

logo du site
[accueil]  [chercher]


2006-12-03 00:00
news/

Vsmile Baby


Après le succès de la console de jeu Vsmile, puis du modèle portatif Vsmile Pocket, Vtech continue d’élargir sa gamme avec la Vsmile Baby. Cette fois, le public visé est celui des bébés de un à trois ans.

La Vsmile Baby se présente sous la forme de deux blocs : la console proprement dite et un tableau d’activité, qui remplace les traditionnelles manettes de jeu. La console mesure 20 cm de long sur 10 de large et 10 de haut. Un autocollant dit de ne pas la laisser à portée des enfants, néanmoins elle est fabriquée dans un solide plastique. Le seul bouton est l’interrupteur, l’alimentation se faisant à l’aide de quatre piles 1,5 V LR6 (il n’y a pas de prise pour un transformateur). La liaison au téléviseur s’effectue à l’aide d’une double prise Cinch, un adaptateur Péritel étant fourni si besoin. Sur la face supérieure, un slot permet d’insérer la cartouche qui sera utilisée, et un logement permet d’en ranger quatre autres. Enfin, un récepteur infrarouge permet une connexion avec le tableau d’activité, une lumière clignote lorsque des informations sont transmises. La portée du signal est de 3 mètres au maximum selon un angle de 90°.



Le tableau d’activité mesure lui environ 36 cm de long, sur 21 cm de large et 6 cm de haut. Un peu grand et un peu lourd peut être pour l’enfant : 850 gr sans sa mousse ! Car une bande velcro sur la base permet d’accrocher une mousse (fournie) afin d’adoucir le contact avec l’enfant. Le plus loin des doigts de l’enfant, on trouve un petit interrupteur (alimentation par trois piles 1,5 V LR6), un bouton qui sert de Reset et un sélecteur de modes entre autonome et télévision. Car, en effet, le clavier peut s’utiliser seul aussi, en déplacement par exemple. Dans ce cas, un haut-parleur permet d’émettre une jolie voie féminine, musiques ou bruitages.
Un gros curseur permet de choisir un des trois niveaux de difficultés proposés : Je joue, Je découvre et J’apprends. En dessous, se trouvent les cinq gros boutons principaux : l’étoile jaune, le triangle bleu, le rond orange, le carré vert et le cœur rouge. Pour finir, plus près de bébé encore : un second bouton rond avec un nuage dessiné dessus et une boule de type Trackball. A la surface de cette dernière, on note quelques aspérités pour faciliter la prise en main. Dans un premier temps, la présence des parents est nécessaire mais, plus tard, bébé pourra se débrouiller tout seul.

Comme déjà indiqué, chaque cartouche propose trois niveaux pour accompagner le développement du bébé. Grosso modo, dans le premier le bébé est concentré sur le clavier, dans le deuxième sa concentration se porte sur l’écran et, enfin, dans le troisième, il interagit. Le but est d’améliorer la maîtrise des gestes, d’enseigner la notion de cause à effet. Les graphismes sont simples et les mouvements lents pour faciliter la compréhension. Le contenu est développé avec l’aide de pédopsychiatres et de psychomotriciens. Ce n’est sans doute pas pour rien que la Vsmile Baby a obtenu le « Grand prix du jouet 2006 » !

La console est accompagnée de la cartouche Winny et ses amis dans la forêt des rêves bleus. On regrettera le peu d’autres titres disponibles pour le moment (Un jour à la ferme, Baby Einstein, La maison des animaux), d’autant plus que la Vsmile Baby est incompatible avec ses grandes sœurs.

Kangooroo



Winnie et ses amis dans la forêt des rêves bleus

Au programme des cinq activités de cette cartouche, Bébé découvrira les couleurs, les formes, les chiffres, les contraires, les sons de la nature et la musique. Toutes sont présentes dans le menu des trois « niveaux » habituels de la Vsmile Baby. Dans le second niveau, on trouve en sus une initiation au langage des bébés. La présentation générale est très vivante : des digitalisations vocales et petites animations visuelles expliquent à l’enfant ce qu’il faut faire.



Prenons l’exemple de l’activité Tigrou, artiste peintre. Dans le premier niveau, en appuyant sur un bouton de couleur, le pinceau est plongé dans les pots correspondants. Surprise : ce n’est pas le pinceau qui change de couleur mais le fond de l’écran ! Les concepteurs ont voulu rendre le résultat plus visible aux enfants... Dans le deuxième niveau, l’enfant se contente de regarder une vidéo. Tout au plus, une pression sur un des boutons colorie un essaim d’insectes qui traverse l’écran de temps en temps. Dans le troisième niveau, Bébé doit presse le bouton de couleur qu’on lui demande. On regrettera qu’il n’y ait pas une activité de coloriage pour les enfants de 36 mois les plus avancés...



Autre exemple, La rivière musicale de Bourriquet permet, au premier niveau, de jouer une courte mélodie à la pression d’un bouton. Au deuxième niveau, une vidéo explique des notions comme la mélodie, la tonalité, le rythme, le tempo et l’harmonie. Un programme ambitieux pour des enfants de 24 mois... On retrouve de l’interactivé dans le troisième niveau : à chaque pression d’une touche, une nouvelle note est jouée. Malheureusement, les notes sont prédéfinies, quelle que soit la touchée pressée, le résultat sera le même. On regrettera, là encore, que le programme n’aille pas un peu plus loin en attribuant des notes différentes à chaque bouton afin de permettre à l’enfant de « composer » lui-même sa propre musique.






Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

LinkedIn

Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Play-Asia.com - Jeux retro

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  © ACBM